Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Libye : Haftar reçu discrètement à Rome


Le général anti-islamiste libyen Khalifa Haftar lors de la cérémonie de son investiture en tant que nouveau chef de l'armée nationale libyenne, Tobrouk, 15 mars 2015.

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a discrètement reçu jeudi matin à Rome le maréchal Khalifa Haftar, l'homme fort de l'est libyen qui a lancé une offensive sur Tripoli.

"Cela a été une rencontre assez longue, un long échange d'informations. Je lui ai fait part de la position du gouvernement. Nous voulons un cessez-le-feu et nous considérons la voie politique comme l'unique solution", a déclaré M. Conte à la presse en marge d'un autre rendez-vous à la mi-journée.

Rien n'avait filtré auparavant du passage de M. Haftar en Italie. Selon des médias italiens, il devait ensuite se rendre à Paris.

Mardi, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avait annoncé que le président français Emmanuel Macron envisageait de rencontrer M. Haftar.

M. Conte avait pour sa part déclaré la semaine dernière qu'il souhaitait rencontrer le responsable libyen, après avoir reçu le Premier ministre du gouvernement libyen d'union nationale (GNA), Fayez al-Sarraj, le 7 mai à Rome.

Après plus d'un mois d'offensive infructueuse des troupes du maréchal Haftar pour s'emparer du contrôle de Tripoli, la situation semble dans l'impasse tant militaire que politique en Libye.

L'Union européenne a condamné lundi l'offensive des forces du maréchal, la qualifiant de menace pour la sécurité internationale, et a appelé à un cessez-le-feu immédiat en Libye.

XS
SM
MD
LG