Liens d'accessibilité

Libération d'un étudiant américain condamné en Corée du Nord

  • VOA Afrique

L'étudiant américain Otto Warmbier, le centre, est escorté à la Cour suprême à Pyongyang, en Corée du Nord, 16 mars 2016.

Otto Warmbier, étudiant américain, condamné à 15 années de travaux forcés en Corée du Nord pour avoir volé une bannière dans un hôtel a été libéré mardi.

Le sénateur de l'Ohio Rob Portman annonce la libération de l'étudiant dans un communiqué posté sur son compte Twitter.

"Le secrétaire d'Etat m'a confirmé qu'Otto a été relâché par la Corée du Nord et va être rendu à sa famille. (...) Nous avons encore trois Américains injustement détenus par la Corée du Nord. Ils doivent être libérés immédiatement", a indiqué le sénateur de l'Ohio Rob Portman, dans un communiqué.

"M. Warmbier est en route vers les Etats-Unis où il sera réuni avec sa famille", a précisé Rex Tillerson dans un communiqué.

Selon le Washington Post, Otto Warmbier, 22 ans, se trouve dans le coma depuis plus d'un an après avoir contracté un cas de botulisme et fait l'objet d'un évacuation médicale.

Il est attendu dans la soirée de mardi à Cincinnati, dans l'Ohio.

Otto Warmbier avait été condamné à 15 ans de travaux forcés par la Cour suprême nord-coréenne, en mars 2016après avoir avoué avoir volé une affiche ornée d'un slogan politique dans un hôtel de Pyongyang où il était hébergé dans le cadre d'un voyage organisé.

La diplomatie américaine avait exhorté la Corée du Nord à le gracier, jugeant cette condamnation excessivement dure.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG