Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

RDC

Les voeux rasssurants de Kabila aux Congolais

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, devant son ranch personnel le 10 décembre 2018 à Kinshasa.

Le président Joseph Kabila s'est voulu rassurant en présentant dès samedi soir ses voeux pour 2019 aux Congolais, à quelques heures d'élections générales à haut risque qui doivent désigner son successeur à la tête de la République démocratique du Congo.

Dans son message télévisé, le chef de l'Etat sortant n'a fait aucune allusion à son départ du pouvoir. Selon le calendrier électoral, la prestation de serment de son successeur est prévue le 18 janvier.

Il a rappelé que la Constitution "ne confère la compétence d'organiser les scrutins et d'en publier les résultats qu'à la Commission électorale nationale indépendante (Céni) elle seule et, in fine, à la Cour constitutionnelle".

"Je voudrais en outre rassurer notre peuple, les dispositions ont été prises avec le gouvernement pour sécuriser toutes les parties prenantes, candidats comme électeurs, y compris les observateurs", a-t-il ajouté dans son message diffusé sur la chaîne d'Etat RTNC.

Il a assuré que les élections auront lieu "dès que les situations respectives le permettront" dans les deux régions où elles ont été reportées.

Joseph Kabila défend la décision de son pays d'organiser les élections dimanche
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:07 0:00

La Céni a annoncé jeudi que les élections étaient reportées au mois de mars à Beni-Butembo dans l'Est et à Yumbi dans l'Ouest.

Raison invoquée: une épidémie d'Ebola et l'insécurité à Beni-Butembo, et de toutes récentes violences communautaires à Yumbi.

Toutes les actualités

Le Conseil d'État annule la réélection d'Albert Yuma à la tête du patronat

Le Conseil d'État annule la réélection d'Albert Yuma à la tête du patronat
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:04 0:00

La RDC s'est préparée pour minimiser l'impact du coronavirus sur les séropositifs, selon le Dr Bossiky

La RDC s'est préparée pour minimiser l'impact du coronavirus sur les séropositifs, selon le Dr Bossiky
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:38 0:00

La lutte contre le Sida demeure une préoccupation

La lutte contre le Sida demeure une préoccupation
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:58 0:00

Insécurité à l'Est : l'ONG MSF se retire du territoire congolais de Fizi

Un enfant est vacciné contre la rougeole lors d'une campagne d'urgence menée par Médecins sans frontières (MSF) à Likasa, province de Mongala, dans le nord de la République démocratique du Congo.

"MSF a pris la difficile décision de mettre fin à l’essentiel de son soutien à la fourniture de soins de santé à Kimbi et Baraka, dans le territoire de Fizi", indique l'ONG dans un communiqué.

Cette décision intervient "à la suite de plusieurs incidents violents contre l'organisation en 2020", ajoute-t-on. Une expatriée avait été enlevée plusieurs jours fin juin-début juillet.

"L'activité sans cesse croissante des groupes criminels et armés dans tout l'est de la RDC conduit à des violences et des attaques continues contre les populations civiles à une échelle choquante, y compris des assassinats ciblés et des actes odieux, notamment de violences sexuelles", déplore MSF.

MSF va transférer ses activités au ministère de la Santé dans ces zones de Kimbi et Baraka, où l'ONG affirme intervenir respectivement depuis 9 et 17 ans.

MSF affirme être présente dans 21 des 26 provinces de la RDC, son plus grand pays d'intervention au monde avec le Soudan du Sud.

Dans la province voisine du Maniema, MSF avait dénoncé le 19 novembre "un nombre choquant de cas de violences sexuelles perpétrés par des groupes armés à Salamabila".

Dans cette zone minière, MSF affirme avoir soigné "1.000 survivants de violences sexuelles depuis début 2020". A Salamabila, des groupes armés se battent pour le contrôle des mines d'or.

Le chef de la Garde républicaine appelle ses troupes à la vigilance

Le chef de la Garde républicaine appelle ses troupes à la vigilance
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:05 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG