Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Niger

Les universités paralysées par un mois de grève des enseignants

Des étudiants nigériens sont rassemblés devant l'Assemblée nationale pour protester contre les conditions de vie à Niamey, le 17 mars 2015.

Les universités publiques du Niger sont paralysées depuis un mois par des séries de grèves des enseignants qui réclament une amélioration de leurs conditions de vie et de travail, a-t-on appris mardi auprès de leur syndicat qui a déposé dans un nouveau préavis de grève.

"N'ayant pas obtenu la satisfaction de ses justes et légitimes revendications (...) le bureau du Snecs (Syndicat national des enseignants-chercheurs du supérieur) lance un mot d'ordre de grève de 120 heures, du lundi 11 mars au vendredi 15 mars 2019", indique le syndicat.

Depuis le 11 février, les quelque 505 enseignants-chercheurs observent régulièrement des arrêts de travail pour exiger notamment la prise en charge de l'assurances-maladie, le versement des frais d'encadrement, de perfectionnement et de soutenance et des élections pour choisir les recteurs.

Dans ce prévis, le Snecs "exige le retrait pure et simple d'un projet de loi", qui instituera la nomination des recteurs par décret..

Le syndicat demande "à ses militants à surseoir à tout rattrapage des cours" qui n'ont pu être dispensés durant les grèves pour protester contre "les retenues" opérées sur leur salaire pour les jours d'arrêt de travail.

"Nous souffrons d'un bras de fer qui prend l'enseignement supérieur en otage. Nous les interpellons pour qu'ils créent les conditions de la reprise des activités académiques", a déclaré à une télévision privée, Arifa Hassane, le dirigeant de l'Union des étudiants à l'université de Niamey (Uenun).

En 2018, le Snecs avait déclenché un arrêt de travail d'un mois pour les mêmes raisons. Il avait été suspendu après une médiation de la Commission nationale des droits humains (CNDH, publique) mais qui n'a pas réussi à juguler la crise.

Le Niger compte huit universités publiques, dont sept régionales et celle de Niamey, qui est la plus importante avec 23.000 étudiants.

Toutes les actualités

23000 personnes déplacées par les inondations

23000 personnes déplacées par les inondations
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:27 0:00

La fermeture de la frontière Niger - Nigeria perturbe le commerce local

La fermeture de la frontière Niger - Nigeria perturbe le commerce local
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:57 0:00

Les inondations forcent 23.000 personnes à quitter leur foyer au Niger

Quelques familles sortent leurs biens menacés par des inondations à Agadez, Niger, 15 août 2018. (Twitter/ Rhissa Feltou)

Quelque 23.000 personnes ont dû quitter leurs foyers depuis début octobre à cause d'inondations dans la région de Diffa, dans le sud-est du Niger, ont annoncé samedi des députés de la région, dans une déclaration publique au Parlement.

Les pluies exceptionnelles enregistrées ces dernières semaines dans cette zone semi-désertique ont fait déborder la rivière Komadougou Yobé, qui alimente le lac Tchad.

La radio nationale, La Voix du Sahel, a évoqué samedi deux villages "complètement inondés", totalisant "2.500 ménages" qui ont dû se déplacer, et de nombreuses rizières noyées dans le périmètre de la ville de Diffa.

Plus de 400 ménages ont trouvé refuge dans un gymnase de la ville.

"Depuis des jours nous nous sommes mobilisés pour arrêter cette montée d'eau, mais en vain. Les sacs de sable que nous avons placés comme digue de protection ont été complètement submergés", a témoigné Amadou Issa, un riziculteur contacté par l'AFP.

Ces inondations ont crée une nouvelle crise humanitaire dans cette région en proie aux attaques du groupe jihadiste Boko Haram.

Selon le Bureau des affaires humanitaires de l'Onu (OCHA), la région accueille près de 120.000 réfugiés et 109.000 déplacés internes.

Dans le reste du pays, de graves inondations ont fait 57 morts et plus de 130.000 sinistrés de juin à septembre, selon un bilan gouvernemental.

Etat sahélien très sec, le Niger fait face depuis quelques années à des inondations, y compris dans les zones désertiques.

Cinq soldats tués dans une attaque armée

Cinq soldats tués dans une attaque armée
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:49 0:00

Journée Internationale de la fille

Journée Internationale de la fille
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:42 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG