Liens d'accessibilité

Les Africains en pèlerinage à la Mecque


Esplanade de la Médine, le 6 août 2017. (VOA/Barro Siriki)

Le pèlerinage à la Mecque a débuté. Comme chaque année, des centaines de milliers de musulmans du monde entier se rencontrent en terre sainte, afin d'accomplir le cinquième pilier de l'Islam. VOA Afrique a suivi les Africains qui se rendent en Arabie Saoudite pour accomplir l'un des cinq piliers de l'islam.

L'aéroport international Mohamed Ibn Abdoul Aziz ne désemplit plus. Un ballet cessant d'avions, atterrissant avec à leur bord, des pèlerins venus de toutes les pays.

Voyage épuisant, mais très exaltant comme le confesse Diarrassouba Mamadou qui a entrepris ce voyage avec ''beaucoup d'appréhension'', mais se dit heureux d'être arrivé à Médine, une ville chargée d'histoire pour les musulmans.

Après les formalités de l'aéroport, le logement reste la préoccupation des pèlerins. Les autorités de plusieurs Etats d'Afrique de l'ouest, comme la Côte d'Ivoire et le Mali, s'investissent afin de garantir à leurs ressortissants les meilleurs conditions d'hébergement.

Fofana Norossotier, ressortissant ivoirien, est heureux de loger dans un hôtel à proximité de la mosquée.

Moustapha Sibi, lui est Malien. Son hôtel, se trouve également non loin de la mosquée du prophète. Cela lui a permis de ''voir presque tous les sites saints".

La ville de Médine ne fait pas partie des rituels du hadj. C'est surtout une étape consacrée à la visite des lieux saints tel que la mosquée Al-Haram, la mosquée du prophète de l'islam.

Barro Siriki, envoyé spécial à Médine (Arabie Saoudite)

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG