Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les otages occidentaux n'ont pas subi de violences au Cameroun


L'entrée du parc national du Waza où 10 travailleurs chinois ont été enlevés, dans le nord du Cameroun, 16 mai 2014.

Les 12 touristes italiens et suisses récemment enlevés au Cameroun "vont bien et n'ont subi aucune violence", a annoncé mercredi African Adventure, l'agence ayant organisé le voyage.

"Le 2 avril, durant notre voyage au Cameroun sur un parcours ouvert à la circulation (...) nous avons été arrêtés par un groupe de personnes armées qui a effectué un contrôle de nos documents et véhicules", a écrit l'agence dans un communiqué.

"Notre négociation avec ce groupe nous a permis d'obtenir leur autorisation pour repartir", précise l'agence.

>> Lire aussi : Douze otages occidentaux libérés en zone anglophone au Cameroun

Mais "peu avant notre départ, une patrouille des forces spéciales camerounaises est arrivée sur place" poursuit le communiqué de l'agence qui n'est pas clair sur d'éventuels coups de feu qui auraient été échangés, évoquant "un bref engagement", sans plus de détails.

Les touristes sont repartis et ont rejoint la capitale, Yaoundé, où ils ont rencontré les autorités camerounaises et des diplomates suisses et italiens.

"Personne n'a subi de violence et tous les participants à ce groupe vont bien", conclut African Adventures.

>> Lire aussi : Au moins 5 militaires camerounais tués dans l’Extrême-Nord par Boko Haram

Selon Athos Ghiringhelli, responsable de l'agence cité par RSI News, les participants poursuivront leur voyage en se rendant au Tchad.

Les douze touristes italiens et suisses ont été libérés lundi par l'armée camerounaise, avait annoncé auparavant mercredi le Cameroun.

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG