Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les Etats-Unis somment la Russie d'arrêter "l'agression" de l'Ukraine

  • VOA Afrique

La porte-parole du département d'Etat Heather Nauert, lors d'un briefing à Washington, le 9 août 2017.

Les Etats-Unis ont exhorté mardi la Russie à mettre fin à "l'agression" de l'Ukraine et à renoncer à la Crimée, trois ans presque jour pour jour après les accords de paix de Minsk, signés par Moscou et Kiev.

La porte-parole du département d'Etat Heather Nauert a accusé Moscou mardi dans un communiqué "d'attiser un conflit brûlant en Ukraine qui a causé la mort de plus de 10.000 personnes, dont plus de 2.500 civils".

Avec les accords de Minsk signés le 12 février 2015 sous l'égide de Paris et Berlin, l'Ukraine avait accepté de mener à bien une réforme politique et la Russie de cesser de soutenir les séparatistes pro-russes.

Mais les combats ne se sont pas arrêtés.

"La Russie a continué de nier son implication directe alors que les forces menées par les Russes intimident et refusent l'accès sécurisé aux observateurs désarmés de l'OSCE", l'organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, a dénoncé Mme Nauert.

"En travaillant étroitement avec la France et l'Allemagne, les Etats-Unis continuent d'exhorter le gouvernement russe à cesser son agression en Ukraine", a martelé la porte-parole de la diplomatie américaine.

>> Lire l'article ici : Washington sanctionne des responsables russes et des "ministres" séparatistes en Ukraine

Washington a averti que les sanctions américaines imposées à la Russie pour la punir de son implication chez son voisin resteraient en place tant que la souveraineté de l'Ukraine n'aura pas été restaurée.

"Nos sanctions distinctes concernant la Crimée resteront en place tant que la Russie ne rendra pas la péninsule à l'Ukraine", a poursuivi la porte-parole.

Moscou s'est emparé de la Crimée en 2014, une annexion régulièrement dénoncée par la communauté internationale.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG