Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les Etats-Unis condamnent de récentes violences en Ethiopie


La police essaie de contrôler les manifestants lors d'un rassemblement contre l'injuste redistribution de la richesse dans le pays, à Addis Ababa, en Ethiopie, le 6 août 2016.

L'ambassade américaine en Ethiopie a condamné mercredi de récentes violences dans ce pays de la Corne de l'Afrique, qui, selon la presse locale, ont provoqué la mort de 18 personnes.

"Nous sommes troublés et attristés par les violences qui ont provoqué des morts et des blessés dans la ville de Chelenko et dans plusieurs universités ces deux derniers jours", selon un communiqué.

Quinze personnes ont été tuées dimanche par les forces de sécurité au cours d'une manifestation accusant la police d'avoir tué une personne, selon le porte-parole de la région Oromia, Addisu Arega.

Deux étudiants ont aussi été tués dimanche dans des affrontements à l'Université de Wollega, dans la région d'Oromia, tandis qu'un autre a été tué dans l'Université d'Adigrat, dans le nord.

Les raisons des affrontements ne sont pas clairement établies mais l'Ethiopie connaît de plus en plus d'affrontements intercommunautaires.

Les violences sont particulièrement intenses dans la ville de Chelenko, dans l'est, près de la frontière entre les régions Somali and Oromia. Une vingtaine de personnes y ont été tuées en novembre au cours d'affrontements intercommunautaires.

L'ambassade américaine ne donne pas nie bilan du nombre de morts, ni d'autres précisions.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG