Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les autorités appellent au calme après la mort d’un étudiant congolais en détention en Inde


Christophe Lutundula, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC à Rome, Italie, 29 juin 2021. (Twitter/Atoki Ileka)

Christophe Lutundula, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC, a appelé mercredi les ressortissants de son pays au calme après un début des pillages des magasins des Indiens à Kinshasa et à Lubumbashi à la suite du décès en détention d’un étudiant congolais en Inde.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Christophe Lutundula avait convoqué à son bureau l’ambassadeur de l’Inde en RDC.

Après la rencontre, M. Lutundula a demandé à ses compatriotes de ne pas s’attaquer aux Indiens qui vivent en RDC.

L’étudiant Joel Shindani Malu est mort à la suite d’une altercation avec des policiers, a indiqué M. Lutundula.

L’ambassadeur indien a, quant à lui, expliqué que l’étudiant de 27 ans a été déclaré mort à l’hôpital après avoir fait un malaise à la station de la police où il était amené.

D’après le diplomate indien, l’étudiant qui poursuivait une filière en informatique après son diplôme de Bachelors Degree en Management était tombé dans un guet-apens de la police et pris en possession de l’ecstasy, une drogue illégale.

Le ministre Lutundula a révelé que le corps du défunt a subi mercredi une autopsie à la demande de la famille et le rapport est attendu.

De son côté, le gouvernement indien a aussi ouvert une enquête et est prêt à prendre en charge les frais des funérailles, a expliqué M. Lutundula après son entretien avec l’ambassadeur indien.

La police a dû disperser avec des tirs en l’air quelques qui ont tenté de s’en prendre aux magasins des Indiens mercredi à Lubumbashi et à Kinshasa.

Lundi au moins six ressortissants africains ont été blessés lors des échauffourées avec la police à Bangalore, en Inde, quand ils manifestaient leur colère après le décès de l’étudiant congolais.

Les Africains vivant en Inde se plaignent d’être souvent l’objet des brimades de la police et des Indiens.

XS
SM
MD
LG