Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Partenariat mondial pour l'éducation bien parti pour obtenir 3,1 milliards de dollars


Le président français Emmanuel Macron, à gauche, s'entretient avec le président sénégalais Macky Sall lors d'une réunion à Dakar le 2 février 2018

Le Partenariat mondial pour l'éducation (PME) est "en très bonne voie" d'être renfloué à hauteur de 3,1 milliards de dollars, a indiqué la présidence française, lors de la conférence de ce fonds à Dakar, coprésidée par Emmanuel Macron et son homologue sénégalais Macky Sall.

A la tribune de cette troisième conférence de reconstitution des fonds du PME, clou de sa visite officielle de deux jours au Sénégal, le président français a demandé que l'aide soit particulièrement consacrée à l'éducation des filles.

"Partout où on veut promouvoir l'obscurantisme, faire reculer la démocratie, ce sont les jeunes filles qu'on sort de l'école", a-t-il déclaré.

>> Lire aussi : Macron s'engage pour l'éducation et l'environnement au Sénégal

La France a décidé de verser 200 millions d'euros (250 millions de dollars) au PME, plus de 10 fois plus que les 17 millions apportés en 2014, a annoncé M. Macron, ce qui fait de Paris le 4e donateur du fonds. La France compte en outre consacrer à l'éducation 100 millions d'euros en aides bilatérales.

La conférence réunissait les autres grands donateurs comme le Royaume-Uni (430 millions de dollars), l'Union européenne (400 millions), la Norvège ou le Canada.

A l'issue de la conférence de vendredi, la totalité des dons annoncés devrait représenter quelque 2,7 milliards de dollars, mais plusieurs pays se déclareront plus tard, dont l'Allemagne et les Pays-Bas, a souligné l'Elysée.

Le PME devrait ainsi atteindre son objectif d'accroître ses fonds de 50%, après les 2 milliards de dollars réunis en 2014-2017.

>> Lire aussi : Macron au Sénégal plaide pour l'éducation et l'environnement

Dans la salle du centre de conférences, à 30 km de Dakar, l'apparition très attendue de la chanteuse Rihanna, ambassadrice du PME, a suscité une ruée des photographes.

Les 65 pays bénéficiaires des aides du Partenariat, en tête les pays d'Afrique francophone qui en reçoivent la moitié, s'engagent de leur côté à consacrer 20% de leurs dépenses publiques à l'éducation.

Pour le principe, le Sénégal, pays récipiendaire, a décidé de contribuer au PME à hauteur de 2 millions de dollars.

>> Lire aussi : A Dakar, le Sénégal et la France vont plaider pour l'investissement dans l'éducation

Etaient également présents d'autres dirigeants de pays africains directement concernés, dont Mahamadou Issoufou (Niger), Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso), Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), Faustin Archange Touadéra (République centrafricaine), Faure Gnassingbé (Togo) ou Idriss Déby Itno (Tchad).

Le PME entend aider les pays en développement à réduire, malgré le poids de la démographie, le nombre d'enfants non scolarisés, estimé à 264 millions.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG