Liens d'accessibilité

Le fils aîné de Trump interrogé au Congrès sur la Russie


Le président Donald Trump présente son fils lors de la campagne pour la présidentielle à Manchester, New Hampshire, 11 novembre 2015.

Le fils aîné du président américain, Donald Trump Jr., a commencé à être interrogé jeudi au Congrès à huis clos par une commission qui enquête sur les ingérences présumées de la Russie pendant la campagne présidentielle américaine.

Sans être vu des photographes, le codirigeant de l'entreprise familiale est arrivé au sous-sol du Capitole afin de rencontrer, en privé, les enquêteurs de la commission judiciaire du Sénat, l'une de celles qui enquêtent sur la Russie.

Des sénateurs, vus aux abords de la salle, devraient également participer à cette séance.

C'est sous un format similaire que le gendre du président, Jared Kushner, s'est expliqué en juillet sur ses liens avec la Russie avant et après l'élection, devant les commissions du Renseignement de la Chambre des représentants et du Sénat.

Les élus veulent faire la lumière sur l'existence ou non d'une coordination entre des membres de l'équipe de campagne du républicain et la Russie, au détriment d'Hillary Clinton.

Donald Trump Jr., 39 ans, a reconnu en juillet avoir rencontré l'an dernier une avocate qui lui avait été présentée comme une émissaire du gouvernement russe en possession d'informations potentiellement compromettantes sur Hillary Clinton. Mais il a argué que la rencontre n'avait rien donné et s'est défendu de toute collusion.

Le dirigeant américain rejette de même toute idée de collusion, tout comme le Kremlin.

Les enquêtes des commissions parlementaires sont distinctes de celles menées par le procureur spécial Robert Mueller. Les élus réclament des documents aux différents protagonistes, notamment au premier cercle du président, ils les interrogent en privé et ont affiché leur intention de les convoquer lors d'auditions publiques.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG