Liens d'accessibilité

Le fils d'un ex-Premier ministre gabonais écope de 2 ans de prison pour corruption aux USA


Samuel Mebiame, fils de l'ex-Premier ministre gabonais Léon Mebiame, a été condamné à deux ans de prison aux Etats-Unis dans une affaire de corruption impliquant le fonds d'investissement américain Och-Ziff, a annoncé mercredi le ministère de la Justice (DoJ).

M. Mebiame, 43 ans, avait plaidé coupable en décembre d'avoir servi d'intermédiaire dans le versement de pots-de-vin entre 2007 et 2012 à des responsables gouvernementaux au Tchad et au Niger en vue d'obtenir des contrats et des concessions minières, selon une annonce du DoJ sur son site Internet

Il travaillait alors pour une entreprise minière possédée conjointement par Och-Ziff Capital Management et une autre entité basée dans le paradis fiscal britannique des îles Turques-et-Caïques, au sud-est des Bahamas.

Résidant à Paris avant son arrestation, M. Mebiame était poursuivi au titre de la loi dite FCPA (Foreign Corrupt Practice Act) qui permet aux Etats-Unis de sanctionner les entreprises et individus coupables de corruption partout sur le globe.

De son côté, le fonds Och-Ziff avait été condamné fin septembre à une amende de 413 millions de dollars par le gendarme boursier américain (SEC) pour mettre fin aux poursuites qui le visaient aux Etats-Unis.

Le groupe était notamment accusé d'avoir versé des pots-de-vin à des responsables gouvernementaux pour obtenir des droits sur des contrats miniers au Tchad, au Niger, en Guinée et en RDC.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG