Liens d'accessibilité

Le Dow Jones dépasse pour la première fois les 22.000 points

  • VOA Afrique

Dans le New York Stock Exchange, à Wall Street, New York, le 16 novembre 2015.

Dopé par la performance du géant informatique Apple au coeur d'une saison de résultats d'entreprises meilleurs que prévu aux Etats-Unis, le Dow Jones a franchi mercredi à l'ouverture la barre des 22.000 points pour la première fois.

L'indice vedette de Wall Street, qui avait battu mardi son cinquième record consécutif, prenait vers 13H45 GMT 0,22% à 22.011,89 points tandis que le Nasdaq, à forte coloration technologique, grimpait de 0,17%, à 6.373,96 points.

L'indice élargi S&P 500 lâchait en revanche 0,03% à 2.475,68 points.

"Il n'y a pas de mystère", a relevé Patrick O'Hare de Briefing: "Apple a impressionné avec ses résultats trimestriels (mardi) soir" et son titre s'envolait de 5,85%.

La performance de l'entreprise américaine à la plus forte capitalisation boursière, plus de 800 milliards de dollars, emportait dans son sillage le Dow, dont il est l'un des principaux composants, et le Nasdaq.

Soutenu par la solidité des ventes de son produit-phare, l'iPhone, le groupe à la pomme a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes ainsi que de bonnes prévisions pour le trimestre en cours.

En pleine période de publication des résultats trimestriels, "on n'avait jamais vu autant de groupes du S&P 500 annoncer des chiffres d'affaires supérieurs aux attentes au deuxième trimestre depuis au moins 2008", a souligné dans une note Karl Haeling, de LBBW. "Cela explique largement l'actuel optimisme de la Bourse".

Les chiffres sur l'emploi de la société de services informatiques ADP, un peu décevants, n'ont pas affecté la tendance optimiste du marché: la progression des créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis a légèrement ralenti en juillet, s'établissant à 178.000 emplois alors que les analystes misaient sur 187.000 nouvelles embauches.

"La ligne directrice sur le marché des actions reste la même ce matin: une forte croissance des résultats d'entreprises et des taux d'intérêt bas continuent d'apporter au marché du soutien et une diversion bienvenue face au tumulte politique qui secoue Washington", a estimé M. O'Hare.

Le marché obligataire montait. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 2,251%, contre 2,253% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,832%, contre 2,857% la veille.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG