Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le contrôle positif du Springbok Dyantyi confirmé


Aphiwe Dyantyi lors du match entre l'Afrique du Sud et l'Australie au stade Nelson Mandela Bay de Port Elizabeth, en Afrique du Sud le 29 septembre 2018.

Un second examen a confirmé que l'ailier des Springboks Aphiwe Dyantyi, révélation mondiale de l'année 2018, avait absorbé une substance interdite, a annoncé vendredi l'Institut sud-africain pour un sport sans dopage (SAIDFS).

Le rugbyman avait lui-même annoncé la semaine dernière avoir été déclaré positif à un produit dont la nature n'a pas été révélée lors d'un stage d'entraînement national.

Il avait toutefois catégoriquement nié tout manquement.

"Je veux démentir avoir jamais pris de substance interdite, intentionnellement ou par négligence", avait déclaré le joueur des Golden Lions de Johannesburg. "Je n'ai jamais triché et je ne le ferai jamais. La présence de cette substance dans mon organisme m'a profondément choqué".

L'examen de l'échantillon B, qu'il avait sollicité, a toutefois confirmé les premiers résultats, selon le SAIDFS.

Blessé aux ischio-jambiers, Dyantyi a été mis sur la touche pour plusieurs mois et n'a donc pas été retenu pour la Coupe du monde au Japon, qui commence le 20 septembre.

Il avait fêté sa première sélection en juin 2018 contre l'Angleterre et a été élu en novembre révélation de l'année lors des World Rugby Awards.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG