Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le compte à rebours de la fin de l'épidémie d'Ebola a commencé en RDC


Le ministre de la Santé, Dr Oly Ilunga se lave les mains dans la province de l’Equateur, RDC, 28 juin 2018. (Twitter/Dr. Oly Ilunga)

"Le compte à rebours pour l'annonce de la fin de l'épidémie d'Ebola" a commencé jeudi en République démocratique du Congo, a affirmé jeudi le ministre de la Santé, Dr Oly Ilunga.

"Ce jeudi 28 juin 2018, toutes les personnes ayant été en contact avec le dernier cas confirmé d'Ebola ont terminé leur période de suivi de 21 jours sans montrer de signe de contamination. La fin de l'épidémie sera déclarée lorsque le pays aura passé 42 jours, soit deux périodes d'incubation, sans notifier de nouveau cas confirmé d'Ebola", a déclaré le ministre dans une communication.

​L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola a été déclarée le 8 mai dans le nord-ouest du pays à la frontière avec le Congo-Brazzaville. Il s'agit de la neuvième sur le sol congolais depuis 1976.

"Cette épidémie a été la plus complexe et la plus difficile que le pays ait eu à gérer, principalement parce qu'elle a commencé dans deux zones rurales en même temps et a rapidement atteint une ville de plus d'un million d'habitants (Mbandaka) directement connectée à Kinshasa, notre capitale où plus de 12 millions de Congolais vivent", détaille le ministre.

La "chaîne de transmission" a été brisée par la vaccination de 3.330 personnes, se félicite-t-il: "Aucune des personnes vaccinées n'a développé la maladie ni expérimenté d'effets secondaires majeurs".

>> Lire aussi : Le Japon alloue 700.000 dollars pour la lutte contre Ebola en RDC

"Comme Ebola est un virus dont le réservoir naturel est situé dans la forêt équatoriale, nous devons nous préparer à la 10ème épidémie", nuance-t-il. "De plus, en raison de la mobilité croissante de la population, il est fort probable que d'autres épidémies surviennent dans des zones urbaines dans le futur".

Au 26 juin, l'épidémie a tué 29 personnes, avait indiqué le ministère mercredi. "Au total, 56 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 38 confirmés, 15 probables et 3 suspects".

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG