Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le colonel Barry inculpé pour complot contre l’Etat au Burkina Faso


Le colonel Denise Auguste Barry lors d'une conférence de presse à Ouagadougou le 6 novembre 2014

Le procureur militaire de Burkina confirme l’inculpation pour complot et incitation des militaires à la commission d’acte contraire à la discipline et au devoir, du colonel Auguste Denise Barry qui dirige le Centre d’études stratégique en défense et sécurité (CESDS).

Le colonel Barry a comparu pour la première fois jeudi à Ouagadougou, selon le parquet militaire.

L'officier a, tout de suite après, été mis en prison.

" Entendu le 4 janvier 2018 en première comparution, il a été inculpé et placé sous mandat de dépôt ", indique le communique du procureur.

>> Lire aussi : Le colonel Barry en prison au Burkina Faso

Le procureur militaire précise qu’une enquête avait été ouverte suite à une dénonciation de personnes avec lesquelles le colonel Barry a interagi.

Auguste Denise Barry, arrêté pour tentative de déstabilisation, a été conduit mercredi à la Maison d'arrêt et de correction des armées (MACA) à Ouagadougou.

Interpellé le 29 décembre dernier par la gendarmerie, le colonel Auguste Denise Barry, 53 ans, est visé par une enquête pour "tentative de déstabilisation" selon la presse locale citant des sources judiciaires.

Il est soupçonné de fomenter une opération de déstabilisation du régime du président Kaboré.

Réputé proche de l'ancien Premier ministre de la transition Yacouba Isaac Zida, en exil au Canada, Auguste Denise Barry dirigeait jusqu’ici le Centre d’études stratégique en défense et sécurité (CESDS).

Ministre de la Sécurité sous la transition de 2015, il occupa le même porte-feuille en 2011 sous Blaise Compaoré pendant trois mois.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG