Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le chef d'état-major limogé au Soudan


Le président soudanais Omar el-Béchir, au centre-droite, et la Première dame Widad Babiker Omer, à gauche, à Khartoum le 24 décembre 2017.

Le président soudanais Omar el-Béchir a limogé le chef d'état-major et désigné son remplaçant dans le cadre d'un changement "majeur" à la tête de l'armée.

Le général Emadeddine Adawi, en poste depuis février 2016, a été remplacé par le général Kamal Abdelmaarouf, qui était jusqu'alors l'inspecteur général des forces armées, selon l'agence officielle SUNA.

Ce remaniement intervient deux semaines après que M. Béchir a remplacé le puissant chef des services de renseignement (NISS), Mohammed Atta, par Salah Abdallah Mohamed Saleh, qui avait déjà occupé ce poste.

>> Lire aussi : Des dizaines de militants libérés au Soudan

Le NISS a participé à la répression de récentes manifestations antigouvernementales dans plusieurs villes, consécutives à la hausse des prix du pain, elle-même due à la décision des autorités de confier les importations de blé au secteur privé.

Cette agence a également arrêté plusieurs figures de l'opposition et militants des droits de l'Homme dans le but d'empêcher ces manifestations de se propager, ainsi que des journalistes couvrant les protestations dans la rue.

>> Lire aussi : Béchir remplace le chef du puissant service du renseignement

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG