Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le championnat grec de football reprend après trois semaines de suspension


Junior Kabananga d'Astana amortit une balle lors d’un match de la ligue des champions entre Olympiacos et Astana, Grèce, 20 octobre 2016.

Le championnat grec de football va reprendre ce week-end, a annoncé la Ligue nationale, après avoir été suspendu à la suite de l'irruption sur le terrain, arme à la ceinture, du président du PAOK Salonique, Ivan Savvidis.

Le championnat reprendra samedi et dimanche, 31 mars et 1er avril, a annoncé la Ligue aux médias grecs, après sa suspension pendant près de trois semaines à la suite de l'incident, qui s'était produit le 11 mars à Thessalonique lors du match entre PAOK et AEK Athènes. La suspension avait été annoncée le 12 mars par le vice-ministre des Sports Yiorgos Vassiliadis.

Selon les médias, les seize équipes du Championnat se sont mises d'accord pour respecter des mesures préconisées par M. Vassiliadis mercredi dernier, une condition sine qua non pour que le championnat reprenne, selon le gouvernement.

>> Lire aussi : L'Olympiakos s'en sort avec une amende et du huis clos

Parmi ces mesures figurent la relégation automatique pour toute équipe impliquée dans des violences à trois reprises dans la même saison, ainsi que des sanctions pour les équipes dont les dirigeants font des déclarations publiques incitant à la violence.

De même, les clubs seront totalement responsables de la sécurité des matches qu'ils organisent, et non plus la police qui restera à l'écart des stades.

​Le président du PAOK Salonique Ivan Savvidis, un influent homme d'affaires gréco-russe, avait présenté ses "excuses" après l'incident qui avait plongé le football grec dans une nouvelle tourmente.

A la fin du match contre AEK, furieux d'une décision d'arbitrage défavorable à son club, il était entré sur le terrain, une arme bien visible à la ceinture. Il ne s'en était cependant pas servi pour menacer quiconque.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG