Liens d'accessibilité

L'Olympiakos s'en sort avec une amende et du huis clos


Junior Kabananga d’Astana, à droite, en duel avec Esteban Cambiasso d’Olympiakos lors d'un match d'Europa League entre Astana et Olympiakos, au Kazakhstan, 3 novembre 2016.

Il s'agit d'un moindre mal pour le club qui risquait de perdre jusqu'à six points dans cette affaire et son 44e titre de champion de Grèce acquis dimanche.

La Fédération grecque de football a infligé mardi une amende de 150.000 euros et quatre matches à domicile à huis clos à l'Olympiakos Le Pirée suite à des violences survenues la semaine dernière lors d'une rencontre face à l'AEK Athènes en demi-finale de Coupe.

Il s'agit d'un moindre mal pour le club qui risquait de perdre jusqu'à six points dans cette affaire et son 44e titre de champion de Grèce acquis dimanche après sa victoire 5-0 devant PAS Giannina lors de la 29e et avant-dernière journée.

Le PAOK Salonique, actuel deuxième du Championnat à six points d'Olympiakos, a décidé de faire appel de cette décision mais il a peu de chances d'obtenir gain de cause.

Des violences avaient entouré la demi-finale de la Coupe de Grèce Olympiakos-AEK Athènes, la semaine dernière. Le club du Pirée avait perdu à domicile 2-1 en match aller.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG