Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Canada ferme son espace aérien "à tous les exploitants d'aéronefs russes"


Un avion de la compagnie aérienne russe Aeroflot

Malgré cette interdiction, un vol de la compagnie russe Aeroflot a survolé dimanche soir l'Est canadien, a reconnu le gouvernement canadien qui a dénoncé une "infraction".

Deuxième plus vaste pays de la planète, après la Russie, le Canada a donc rejoint les Etats européens qui ont tour à tour fermé leur ciel aux compagnies russes.

"Nous tiendrons la Russie responsable de ses attaques non provoquées contre l'Ukraine", a annoncé M. Alghabra.

Il n'existe actuellement aucune liaison directe entre les aéroports canadiens et russes, mais cette décision risque de compliquer grandement les vols opérés par la compagnie russe Aeroflot entre la Russie et les Etats-Unis, et d'autres pays américains, via le ciel canadien.

"Le gouvernement du Canada interdit l'exploitation dans l'espace aérien canadien d'un aéronef qui est détenu, nolisé (affrété, NDLR) ou exploité par des intérêts russes", a précisé à l'AFP la directrice des communications du ministre des Transports, Valérie Glazer.

"Les avions privés exploités par des intérêts russes sont bannis", a-t-elle insisté dans un courriel à l'AFP.

En fin de journée toutefois le vol Aeroflot 111 a quitté Miami, au sud-est des Etats-Unis, pour Moscou, en survolant la côte est canadienne, selon le relevé en ligne du site spécialisé Flightaware.com consulté par l'AFP.

"Nous lançons un examen de la conduite d'Aeroflot et du fournisseur indépendant de services de navigation aérienne, NAVCAN, qui ont mené à cette infraction", a réagi sur Twitter le ministère canadien des Transports, reconnaissant que "le vol numéro 111 d'Aeroflot a enfreint l'interdiction mise en place".

De l'Allemagne à la Suède, en passant par la France, l'Espagne et l'Italie, les pays européens ont décidé de fermer leur espace aérien aux compagnies russes, en représailles à l'invasion de l'Ukraine par Moscou.

Finalement, une interdiction de survol de l'ensemble du territoire de l'Union européenne a été décidée dimanche par les 27, tel qu'annoncé par la présidente de la Commission Ursula von der Leyen.

XS
SM
MD
LG