Liens d'accessibilité

Le bilan des feux en Californie grimpe à 35 morts


Un pompier au milieu des centres et de la fume, à Santa Rosa, Californie, 14 octobre 2017.

Le bilan des violents incendies en Californie est passé samedi à 35 morts, ont indiqué les autorités précisant que plus de 10.000 pompiers combattent seize incendies et que 100.000 personnes ont été évacuées au total.

Quelque 864 kilomètres carré de zones résidentielles, de forêts et d'autres propriétés ont été détruits par les flammes depuis le début de ce sinistre dimanche dernier.

"Ces feux ont été extrêmement destructeurs avec 5.700 habitations et commerces détruits tandis que pompiers et secouristes continuent à rechercher des personnes manquantes", précise un communiqué du service des pompiers Calfire.

L'alerte maximum a été maintenue alors que des vents forts qui avaient déjà attisé les feux les jours précédents soufflaient encore samedi. Leur intensité devrait diminuer dans la soirée.

De nombreuses églises dans toute la région du nord de la Californie, à Santa Rosa, Napa, Sonoma, Petaluma et Novato abritaient des personnes victimes de ces incendies et servaient également de lieu de repos pour les pompiers, selon le quotidien Sacramento Bee.

Ces feux ont été les plus meurtriers dans l'histoire de la Californie, selon les autorités de l'Etat.

Le feu du Griffith Park dans le comté de Los Angeles en 1933 avait fait au moins 29 morts et 25 personnes ont été tuées en 1991 dans le sinistre de Oakland Hills.

Le shérif du comté de Sonoma, Rob Giordano a indiqué vendredi que ses services continuaient à chercher à localiser des personnes déclarées manquantes par leur famille ou des amis.

Jusqu'à présent, 1.308 personnes ont été signalées manquantes et 1.052 ont été retrouvées, a précisé le shérif.

Des ordres d'évacuation ont été maintenus dans plusieurs agglomérations dans les comtés viticoles de Napa et de Sonoma où des centaines d'habitants ont déjà perdu leur domicile dans les incendies.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG