Liens d'accessibilité

Le bilan de l'incendie d'un hôtel revu à la baisse à 11 morts en Géorgie


La police géorgienne patrouille à Tbilissi, en Géorgie, 14 juin 2015.

Le bilan de l'incendie d'un hôtel de luxe, qui s'est déclaré vendredi soir à Batoumi, station balnéaire géorgienne sur les bords de la mer Noire, a été revu à la baisse samedi à 11 morts, ont annoncé les autorités.

"Onze personnes sont mortes à cause de l'incendie" de l'hôtel Leogrand à Batoumi, la deuxième ville de Géorgie, a indiqué le ministère de l'Intérieur de cette ex-république soviétique du Caucase du Sud dans un communiqué.

Le bilan initial établi par les autorités vendredi faisait état de 12 morts.

Les victimes -- 10 Géorgiens et un Iranien -- sont tous morts en raison de l'inhalation de la fumée, précise le communiqué.

L'incendie a également fait 21 blessés qui ont été hospitalisés, notamment pour intoxication au monoxyde de carbone, selon la même source.

Trois ressortissants turcs et un israélien figurent parmi ces blessés, selon le ministre régional de la Santé Zaal Mikeladze.

Huit corps -- tous des hommes -- ont été découverts dans un ascenseur, un corps dans une piscine et deux autres dans une salle de sport, a affirmé l'agence de presse géorgienne Interpress en citant les proches des victimes.

"Cela a pris juste quelques minutes pour que tout l'hôtel soit rempli de fumée", a assuré aux journalistes l'un des clients, Kakha Mikiachvili.

"L'électricité a été coupée et les portes ont été automatiquement bloquées", a-t-il raconté.

Le Premier ministre géorgien Guiorgui Kvirikachvili, qui était en route vers Tbilissi vendredi soir après un sommet avec les dirigeants de l'UE à Bruxelles, a fait dévier son avion pour se rendre à Batoumi dès qu'il a été informé de l'incendie.

"Tous ceux qui sont responsables de cette tragédie seront punis", a-t-il promis.

Pour sa part, le ministre de l'Intérieur Guiorgui Gakharia a annoncé l'ouverture d'une enquête pour "violation des règles de sécurité anti-incendie" par l'hôtel, qui n'avait pas d'escalier de secours selon des médias.

Au total, 17 véhicules de pompiers, 120 pompiers et 200 secouristes ont été dépêchés sur les lieux pour maîtriser le feu, selon M. Gakharia.

Vingt participantes du concours de beauté Miss Géorgie séjournaient à l'hôtel au moment de l'incendie, selon Ia Kitsmarichvili, directrice de l'agence de mannequins qui organise ce concours.

"Aucune d'entre elles n'a été blessée", a-t-elle assuré à la télévision géorgienne, tout en précisant que le concours prévu samedi a été reporté.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG