Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Barça tutoie le titre à la Liga


Lionel Messi, l'attaquant argentin de Barcelone, s’apprête à tirer un coup franc lors du match de quart de finale aller de la Ligue des champions contre l'AS Roma au stade Camp Nou de Barcelone, le 4 avril 2018.

Leader invaincu, Barcelone espère honorer son capitaine Andrés Iniesta, sur le départ, en décrochant un 25e titre de champion d'Espagne dimanche. Et beaucoup d'enjeux de cette Liga, du podium à la relégation, pourraient être scellés de manière anticipée lors de la 35e journée.

Le titre: le Barça pour Iniesta

Seul un cataclysme semble pouvoir empêcher le Barça de réussir son 8e doublé Coupe-Liga: l'équipe d'Ernesto Valverde n'a besoin que d'un nul à La Corogne dimanche, une semaine après son triomphe en finale de Coupe du Roi contre Séville (5-0).

Le club catalan (1er, 83 pts, un match en moins) pourrait même être sacré avant de jouer si l'Atlético (2e, 72 pts) et le Real Madrid (3e, 68 pts, un match en moins) ne gagnent pas, respectivement contre Alavés et Leganés.

L'autre enjeu pour le Barça est de préserver son invincibilité record en Liga (40 matches d'affilée) pour devenir la première équipe moderne à gagner la Liga sans la moindre défaite en 38 journées, avec l'écueil du clasico face au Real à négocier le 6 mai.

Enfin, l'émotion est grande pour tout le peuple barcelonais alors que le capitaine Andrés Iniesta (33 ans) a annoncé vendredi son départ en fin de saison, après 22 ans passés au club. Il n'a plus que cinq matches à jouer avec le Barça avant de tirer sa révérence.

"Je les vivrai comme il se doit, comme mes derniers matches avec ce maillot. Ce sera émouvant et j'espère que nous pourrons en profiter au maximum", a dit le petit milieu en conférence de presse.

Le podium: derby à distance

Pour les quatre premières places, qualificatives pour la Ligue des champions, la messe semble dite: Barcelone et l'Atlético, déjà qualifiés, devraient être rejoints par le Real Madrid et Valence.

>> Lire aussi : Le Barça sans Dembélé, Séville sans Ben Yedder à la Coupe du Roi

Que reste-t-il à jouer, alors ? Les places d'honneur du podium, que se disputent les trois dauphins du Barça.

Derniers représentants espagnols en Europe, l'Atlético et le Real sont focalisés sur leurs demi-finales continentales, respectivement en Europa League contre Arsenal (aller: 1-1) et en Ligue des champions face au Bayern Munich (aller: 2-1).

Mais au nom de leur rivalité madrilène, le club "colchonero" et son voisin merengue ne s'en cachent pas: chacun souhaite finir devant l'autre...

"L'objectif est d'essayer d'engranger les points pour récupérer la deuxième place", a résumé vendredi l'entraîneur merengue Zinédine Zidane.

L'Europe: sprint pour la C3

C'est le seul semblant de suspense dans cette Liga: huit équipes peuvent encore prétendre aux trois places pour l'Europa League.

Si le Betis Séville (5e, 51 pts) a un coup d'avance, Villarreal (6e, 48 pts, un match en moins) et Séville (7e, 48 pts, un match en moins) doivent batailler: de Getafe (8e) à Eibar (12e), tout le monde peut encore rêver de C3.

>> Lire aussi : Le Barça soigne sa gueule de bois et bat un nouveau record

Les performances de Séville, en particulier, interrogent. Le club andalou a confirmé dans ses fonctions l'entraîneur Vincenzo Montella malgré le fiasco de la Coupe. Mais l'Italien n'a plus le droit à l'erreur.

Le maintien: le "Depor" a peur

Malaga et Las Palmas déjà condamnés, reste une seule place de relégable à attribuer. Elle semble promise au Deportivo La Corogne de Clarence Seedorf, proche de retomber en 2e division après quatre saisons dans l'élite.

Tout autre résultat qu'une victoire dimanche face au Barça au stade Riazor acterait sans doute sa descente, au moins virtuelle.

Et la presse galicienne suggérait même ces derniers jours qu'il y aurait moins d'humiliation à être relégué par le leader dimanche que lors du bouillant derby contre le Celta Vigo, une semaine plus tard.

Le 'pichichi': Messi contre Ronaldo

Cinq matches pour départager les quintuples Ballons d'Or: Lionel Messi (29 buts) et Cristiano Ronaldo (24 buts) sont en lice pour le titre de "pichichi", meilleur buteur de Liga, qu'ils ont chacun déjà remporté à trois reprises.

>> Lire aussi : Le président du Barça s'excuse après l'élimination en Ligue des champions

Le Barcelonais Messi semblait intouchable cet hiver mais le Madrilène Ronaldo, nanti de seulement 4 buts début janvier, a réussi une phase retour étincelante. Faites vos jeux !

Le programme (en heures françaises, GMT+2):

Vendredi:

(21h00) Levante - Séville FC

Samedi:

(13h00) Espanyol Barcelone - Las Palmas

(16h15) Real Sociedad - Athletic Bilbao

(18h30) Real Madrid - Leganés

(20h45) Villarreal - Celta Vigo

Dimanche:

(12h00) Getafe - Gérone

(16h15) Alavés - Atlético Madrid

(18h30) Valence - Eibar

(20h45) Deportivo La Corogne - FC Barcelone

Lundi:

(21h00) Betis Séville - Malaga

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. FC Barcelone 83 33 25 8 0 83 19 64

2. Atlético Madrid 72 34 21 9 4 54 18 36

3. Real Madrid 68 33 20 8 5 80 36 44

4. Valence CF 66 34 20 6 8 62 36 26

5. Betis Séville 56 34 17 5 12 54 53 1

6. Villarreal 51 33 15 6 12 45 40 5

7. Séville FC 48 33 14 6 13 41 52 -11

8. Getafe 48 34 13 9 12 39 31 8

9. Gérone 47 34 13 8 13 46 52 -6

10. Celta Vigo 45 34 12 9 13 53 47 6

11. Real Sociedad 43 34 12 7 15 60 54 6

12. Eibar 43 34 12 7 15 37 47 -10

13. Alavés 41 34 13 2 19 34 47 -13

14. Athletic Bilbao 40 34 9 13 12 37 42 -5

15. Leganés 40 34 11 7 16 28 41 -13

16. Espanyol Barcelone 39 34 9 12 13 28 40 -12

17. Levante 37 34 8 13 13 32 49 -17

18. Deportivo La Corogne 28 34 6 10 18 32 65 -33

19. Las Palmas 21 34 5 6 23 22 69 -47

20. Malaga 20 34 5 5 24 22 51 -29

Avec AFP

XS
SM
MD
LG