Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La Tunisie va signer avec la Millenium Challenge Corporation, un accord d'appui économique d'ici la mi-juillet


Des conteneurs sur un terminal de chargement dans le port de Radès à Tunis, en Tunisie, le 30 août 2018.

L'accord, qui est estimé à environ 500 millions de dollars, marquera l'admission officielle de la Tunisie dans un "compact" avec la MCC.

Les Etats-Unis et la Tunisie avaient déjà signé en 2019 un accord quinquennal de partenariat pour appuyer la transition démocratique en Tunisie et développer les opportunités économiques, a déclaré jeudi l'ambassadeur tunisien à Washington, Nejmeddine Lakhal, dans un entretien exclusif avec VOA Afrique.

"Nous arrivons aussi bientôt à la conclusion du projet MCC", a expliqué le diplomate, faisant référence à la la Millenium Challenge Corporation, une agence du gouvernement américain qui soutient les pays qui font des progrès dans le domaine de la bonne gouvernance.

"On s'attend à ce que ce projet soit approuvé par le conseil d'administration de la MCC d'ici la fin du mois de de juin", a-t-il précisé, ajoutant que les pays devraient formellement sceller l'accord final vers "la mi-juillet".

L'accord, qui est estimé à environ 500 millions de dollars, marquera l'admission officielle de la Tunisie dans un "compact" avec la MCC.

Selon le site Web de la MCC, le compact couvrira les secteurs du transport et du commerce, ainsi que l'approvisionnement en eau dans les régions intérieures de la Tunisie.

"Nos relations avec les États-Unis sont excellentes", s'est félicité l'ambassadeur Lakhal. "On a vécu une progression significative dans tous les domaines, l'assistance est renforcée et il y a plusieurs projets qui son financés à travers la USAID", a-t-il ajouté.

Lancée en 2004, la MCC met à la disposition des pays éligibles des subventions pour promouvoir la croissance économique, réduire la pauvreté et renforcer les institutions de bonne gouvernance.

  • 16x9 Image

    Iliassou Kpoumie

    Journaliste depuis 2008, Iliassou Chirac Kpoumié a créé son propre site d’informations dès sa sortie d’école. Cadre à la Cellule de suivi au MINCOM/Cameroun, il a exercé dans plusieurs médias locaux et Internationaux. En mars 2021, il intègre VOA Afrique comme International Multimedia Journalist.

XS
SM
MD
LG