Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Monde

La situation s'aggrave au Yémen : 80 morts, dont 37 civils

Yémen : le bilan s’alourdit

Des raids aériens et des combats ont fait en moins de 24 heures 80 morts, dont 37 civils, au Yémen sur fond de blocages persistants dans des pourparlers de paix organisés sous l'égide de l'ONU.

Ces 80 morts s'ajoutent à 42 personnes tuées lundi dans une série d'attentats contre des militaires, revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans un ancien bastion de son rival Al-Qaïda dans le sud-est.

La situation militaire s'est gravement détériorée depuis la semaine dernière au Yémen, alors que des négociations depuis le 21 avril à Koweït entre le gouvernement yéménite et les rebelles chiites Houthis devraient être suspendues la semaine prochaine pour l'Aïd el-Fitr marquant la fin du ramadan, le mois de jeûne musulman.

En visite dimanche à Koweït, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait exhorté les protagonistes du conflit à travailler avec son émissaire au Yémen pour "convenir d'une feuille de route de principes et parvenir rapidement à un accord global" pour mettre fin à 15 mois de guerre.

Mais sur le terrain, l'aviation de la coalition arabe sous commandement saoudien, qui intervient au Yémen en soutien aux forces gouvernementales, a lancé dans la nuit de lundi à mardi des raids contre les rebelles dans le sud de la province de Taëz (sud-ouest), selon des sources militaires.

Les raids, qui ont visé un véhicule chargé d'armes à un croisement de routes très fréquenté, ont fait 34 morts, dont 15 rebelles, ont indiqué ces sources.

"Parmi les morts, figurent 19 civils, dont quatre femmes", a précisé à l'AFP un responsable provincial, indiquant que le véhicule militaire a été détruit dans les raids, survenus peu après minuit mardi.

Dans la ville de Taëz, chef-lieu de la province éponyme, 11 civils et un soldat été tués par des tirs rebelles contre des quartiers résidentiels, a rapporté une source militaire, ajoutant que 9 militaires loyalistes ont été blessés dans le bombardement.

Plus au sud, des renforts militaires ont été acheminés dans la province de Lahj par les forces gouvernementales qui cherchent à reprendre des positions, conquises ces derniers jours par les rebelles autour de la base aérienne d'Al-Anad, la plus grande du Yémen, ont indiqué des sources militaires.

Civils tués 'par erreur'

Douze rebelles et trois soldats ont aussi péri dans des combats sur le front de Nahm, au nord-est de la capitale Sanaa, alors que six autres rebelles et deux militaires ont été tués dans des affrontements à Marib, à l'est de Sanaa, a-t-on ajouté.

Dans ce secteur, un avion de combat de la coalition a bombardé "par erreur" un véhicule des forces gouvernementales, tuant quatre soldats et en blessant quatre autres, selon un responsable de la 3e région militaire.

Dans le sud, au moins sept civils ont été tués mardi dans deux raids aériens contre des jihadistes d'Al-Qaïda, qui ont touché "par erreur" une maison, selon un responsable et des sources tribales.

Les raids ont été menés à l'aube, "probablement par un drone", dans la région d'Al-Mahfed, contrôlée par des combattants d'Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa), a indiqué à l'AFP un responsable local.

Avec AFP

Toutes les actualités

Minute Eco: La production pétrolière en hausse de 3% au Gabon

Minute Eco: La production pétrolière en hausse de 3% au Gabon
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:32 0:00

Le Sahel recevra environ 152 millions d'aide américaine pour gérer sa crise humanitaire

Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:54 0:00

Une ville californienne va interdire chips et bonbons aux caisses des supermarchés

Des enfants portant des masques d'Halloween reçoivent des bonbons pendant la tradition «Trick or Treat» à Makati à Manille le 31 octobre 2008. Les parents doivent surveiller la consommation de sucre de leurs enfants selon le Dr Mary Hayes, dentiste pédiatre à Chicago. AP/Marquez

La ville de Berkeley, bastion progressiste du nord de la Californie, va interdire la vente des produits trop sucrés ou salés sur les présentoirs situés aux caisses des supermarchés afin de promouvoir une alimentation plus saine, une première aux Etats-Unis selon des médias locaux.

Le conseil municipal de Berkeley, ville universitaire de 120.000 habitants près de San Francisco, a adopté cette semaine à l'unanimité une ordonnance qui bannira des caisses les produits contenant plus de 5 grammes de sucres ajoutés ou plus de 250 mg de sodium par portion. L'interdiction vise également toutes les boissons contenant des sucres ajoutés ou des édulcorants artificiels.

L'ordonnance relève que "des aliments bon marché et riches en sel, graisses saturées et sucres ajoutés sont prédominants dans les présentoirs des caisses". Les clients y sont "plus enclins à effectuer des achats impulsifs et les parents se battent avec leurs enfants qui réclament des confiserie à la fin des courses".

L'interdiction, qui doit s'appliquer à 25 supermarchés de la ville, entrera en vigueur en mars prochain et les premières visites des inspecteurs sanitaires sont prévues en janvier 2022.

"Ce qui est bon pour les clients à Berkeley est aussi bon pour nos commerces", a lancé Kate Harrison, l'une des élues à l'origine de cette mesure.

En 2014, Berkeley avait déjà été la première à imposer une taxe sur les sodas, une initiative reprise ensuite par plusieurs autres grandes villes américaines.

Selon une étude publiée début 2019, les habitants de Berkeley avaient diminué leur consommation de boissons sucrées de 21% dans l'année qui avait suivi la mise en place de cette "taxe sodas". La chute atteignait 52% en 2017.

Quatrième journée de l'Assemblée générale des Nations Unies: Biya absent

Quatrième journée de l'Assemblée générale des Nations Unies: Biya absent
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:11 0:00

L'ONU en format virtuel: craintes de piratage informatique

L'ONU en format virtuel: craintes de piratage informatique
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:55 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG