Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La Maison Blanche demande "la libération immédiate" des "prisonniers politiques" iraniens


Le président Donald Trump marche sur la pelouse sud après avoir parlé à des journalistes avant de quitter la Maison Blanche à Washington, le 5 janvier 2018.

La Maison Blanche a demandé "la libération immédiate" des manifestants iraniens emprisonnés au cours du mouvement de protestation de ces derniers jours et de tous les "prisonniers politiques".

"L'administration Trump est profondément préoccupée par les informations selon lesquelles le régime iranien a emprisonné des milliers de citoyens iraniens au cours de la semaine écoulée, pour avoir participé à des manifestations pacifiques", a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.

>> Lire aussi : Plus de 200.000 Salvadoriens perdent leur statut protégé aux Etats-Unis

"Nous ne resterons pas silencieux alors que la dictature iranienne réprime les droits de ses citoyens", ajoute le communiqué.

Le président Trump doit décider d'ici vendredi d'étendre ou non la levée de certains sanctions contre l'Iran, dans le cadre de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015.

>> Lire aussi : L'Iran met en garde contre une sortie des Etats-Unis de l'accord nucléaire

Plus tôt dans la journée, les autorités iraniennes ont condamné une résolution de soutien au mouvement de protestations, adoptée la veille par les parlementaires américains, qui ont également demandé à la Maison Blanche d'imposer de nouvelles sanctions contre l'Iran pour violations de droits de l'homme.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG