Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

Le "super-agent" de Ronaldo, Jorge Mendes, poursuivi pour délit fiscal

L'attaquant du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, pose avec son agent Jorge Mendes après avoir reçu un trophée de bottine d'argent lors d'une cérémonie au stade Santiago Bernabeu à Madrid, en Espagne, 2 octobre 2015.

Le "super-agent" de footballeurs Jorge Mendes a été entendu mardi par une juge espagnole qui l'a mis en examen pour avoir aidé Radamel Falcao à frauder le fisc, ce qu'il nie.

Portant un costume sombre élégant et une fine cravate noire, Jorge Mendes, un des hommes les plus puissants du monde du football s'est engouffré mardi matin dans le bâtiment du tribunal d'instance de Pozuelo, un quartier huppé près de Madrid, sans faire la moindre déclaration.

Il y était convoqué en vue de sa mise en examen pour un "délit fiscal", soupçonné d'avoir aidé l'attaquant colombien de Monaco à réduire sa facture fiscale quand il jouait en Espagne par un système de sociétés-écran et de comptes off-shore.

La juge chargée du dossier a confirmé les poursuites le visant pour "avoir collaboré au processus qui a amené Falcao à commettre un délit fiscal", a déclaré une source judiciaire à l'AFP.

Il a ensuite quitté les lieux par une sortie discrète à l'abri des regards de la presse.

La vie a longtemps souri à ce Portugais de 51 ans, self-made man à la peau mate et ancien footballeur dont l'entregent l'a conduit à négocier transferts et cessions de nombreuses stars du football.

Selon Forbes il était même en 2016 l'agent le mieux payé au monde, avec un revenu annuel de plus de 75 millions de dollars, représentant les commissionssur les contrats de ses clients.

Mais ceux-ci commençaient à avoir un autre point commun dont tous se passeraient bien: ils étaient depuis plusieurs années dans le collimateur du fisc.

Or, selon le consortium de médias qui a analysé des milliers de documents sur les pratiques fiscales de footballeurs, les "Football Leaks", Mendes était au coeur d'un réseau de sociétés-écran et de comptes offshore mis en place pour réduire les impôts de ces sportifs sur le pactole qui leur revient en publicités, les droits à l'image.

L'attaquant star du Real Madrid, le Portugais Cristiano Ronaldo, dont Mendes est très proche, est le dernier en date des footballeurs visés par la justice espagnole pour ces montages passant par les Iles Vierges britanniques, l'Irlande, le Panama, la Suisse...

Ronaldo doit être entendu en vue d'une mise en examen le 31 juillet à Pozuelo, pour une fraude fiscale présumée de 14,7 millions d'euros.

Mardi Mendes a nié toute implication dans ces montages et assuré "n'être jamais intervenu dans les structures sociétaires des joueurs qu'il représente", dans un communiqué diffusé mardi par sa société Gestifute.

Il a souligné que la société Polaris, mentionnée dans la procédure comme exploitante des droits de Falcao ne faisait "que rechercher des annonceurs pour ses clients".

Radamel Falcao est soupçonné d'avoir dissimulé au fisc quelque 5,66 millions d'euros de revenus de ses droits à l'image lorsqu'il jouait pour l'Atletico de Madrid en 2012 et 2013.

Conseil financier ?

Basée au Portugal et fondée en 1996, la société Gestifute avait déjà démenticatégoriquement tout montage illégal dans cette affaire et d'autres.

L'hebdomadaire allemand Der Spiegel, qui a obtenu les "Football Leaks", avait avancé que Jorge Mendes aurait permis à ses clients de dissimuler au fisc au moins 185 millions d'euros de revenus tirés du sponsoring.

Il aurait pour cela notamment utilisé une société irlandaise, Multisports & Image Management, citée dans plusieurs enquêtes visant ses clients dont Falcao.

Après Barcelone, Madrid

Jorge Mendes, fils d'un ouvrier dans la pétrochimie, a bâti seul son empire après avoir été, dans sa jeunesse, DJ et patron de vidéoclub.

Lui et ses clients ne sont pas les premières personnalités du monde du football à avoir des ennuis avec la justice et le fisc espagnols.

En 2016, le FC Barcelone en avait fait les frais, notamment sa star argentine Lionel Messi, condamné à une peine de 21 mois de prison qui pourrait être commuée en amende.

L'ancien président du club catalan, Sandro Rosell, est actuellement en détention provisoire dans le cadre d'une autre affaire.

Avec AFP

See all News Updates of the Day

Votre page des sports avec Yacouba Ouedraogo

Votre page des sports avec Yacouba Ouedraogo
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:05:01 0:00

Sporama

Sporama
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:25:00 0:00

Le Cameroun obtient une place à la Coupe d'Afrique des Nations 2019

Le Cameroun obtient une place à la Coupe d'Afrique des Nations 2019
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:02 0:00

NBA - Golden State reprend la main, Houston en playoffs

Stephen Curry, Oakland, Californie, le 10 mars 2019

Le double-champion NBA Golden State a repris les commandes de la conférence Ouest grâce à sa victoire face à Détroit, dimanche, tandis que Houston a validé son ticket pour les playoffs en s'imposant face à La Nouvelle-Orléans.

Golden State et Denver jouent au chat et à la souris en tête de la conférence Ouest: après avoir brièvement abandonné aux Nuggets leur siège de leader samedi, les Warriors ont retrouvé le haut du classement à la faveur de leur succès contre les Pistons (121-114).

Stephen Curry, de retour dans l'effectif des Warriors après un match de repos, a inscrit 26 points, et son acolyte Klay Thompson en a ajouté 24.

Grâce à la lourde défaite de Denver à Indiana (124-88) les Warriors affichent seuls le meilleur bilan de la conférence Ouest avec 50 victoires et 23 défaites.

De son côté, Houston a assuré sa place en playoffs en venant à bout de La Nouvelle-Orléans 113 à 90.

Les Rockets, troisièmes de la conférence Ouest avec 47 victoires et 27 défaites, sont certains de terminer à l'une des huit premières places du classement, qualificatives pour les playoffs.

Les coéquipiers de James Harden atteignent ce stade de la compétition pour la septième année consécutive.

"On a été professionnels dès le début du match", s'est félicité Harden, qui n'a passé que 29 minutes sur le parquet, mais inscrit 28 points.

"Il y a eu des matches où on s'est relâchés, face à un adversaire moins fort, et on s'est fait rattraper. Ce soir, on a fait du bon boulot du début à la fin en prenant les choses en main", a ajouté le barbu le plus célèbre de la NBA, qui affiche une moyenne de 36,4 points par match cette saison.

Meilleure équipe de la saison régulière en 2017-2018, Houston avait atteint la finale de la conférence Ouest, s'inclinant face au futur champion NBA Golden State.

Les Los Angeles Clipers ont fait un pas supplémentaire vers les playoffs en disposant de New York 124 à 113 grâce à Lou Williams (29 pts), Danilo Gallinari (26 pts) et Montrez Harrell (24 pts). Après une série de cinq victoires consécutives, ils grimpent à la 5e place à l'Ouest (44v-30d).

Dans la conférence Est, rien ne va plus pour Boston qui a subi une quatrième défaite de suite face à San Antonio (115-96).

Les Spurs ont étouffé les Celtics grâce aux 48 points et 13 rebonds du pivot LaMarcus Alridge.

Boston (43v-31d), 5e à l'Est, n'est toujours pas officiellement qualifié pour les playoffs, tandis que San Antonio (43v-31d) reste 8e à l'Ouest.

Milwaukee (55v-19d) a conforté sa place de leader de la conférence Est en s'imposant facilement face à Cleveland, 127 à 105.

Giannis Antetokounmpo, favori pour le titre de meilleur joueur de la saison ("MVP"), a terminé la rencontre avec 26 points, 10 rebonds et 7 passes décisives.

Le "Greek Freak" n'a pas semblé gêné par sa récente entorse à la cheville droite, qui l'avait tenu éloigné des parquets pendant deux matches en début de semaine.

Les Bucks comptent désormais quatre matches d'avance sur Toronto (51v-23d), qui s'est fait surprendre à la dernière seconde par Charlotte (115-114).

Les Hornets se sont imposés grâce à un "buzzer beater" miraculeux de Jeremy Lamb, un panier marqué depuis sa moitié du terrain.

- Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés dimanche:

Boston - San Antonio 96 - 115

LA Lakers - Sacramento 111 - 106

La Nouvelle-Orleans - Houston 90 - 113

Toronto - Charlotte 114 - 115

Golden State - Detroit 121 - 114

Indiana - Denver 124 - 88

Milwaukee - Cleveland 127 - 105

New York - LA Clippers 113 - 124

Avec AFP

Un freestyler polonais de basket talentueux

Un freestyler polonais de basket talentueux
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:25 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG