Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La diphtérie fait 21 morts dans les camps rohingyas au Bangladesh


Le réfugié rohingya Yasin Arfat, 6 ans, qui souffre de diphtérie, est alité dans une clinique de Médecins Sans Frontières (MSF) près de Cox's Bazar, au Bangladesh.

Vingt-une personnes sont mortes de la diphtérie dans les camps rohingyas au Bangladesh, où une deuxième campagne de vaccination a été entamée, a annoncé mardi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Selon l'OMS, entre le 10 novembre et le 17 décembre, 1.571 cas suspects de cette maladie ont été signalés dans les camps de Cox's Bazar, dans le sud-est du Bangladesh, qui accueillent quelque 655.000 Rohingyas.

"21 décès ont été signalés" parmi ces réfugiés et "environ 20% des cas suspects" concernent des enfants âgés de moins de cinq ans, a déclaré une porte-parole de l'OMS, Fadela Chaib, au cours d'un point de presse à Genève.

La diphtérie est une infection hautement contagieuse qui peut être mortelle si elle n'est pas soignée. Elle peut provoquer une paralysie du système nerveux central ou bien des voies respiratoires, entraînant la mort par asphyxie.

Une première campagne de vaccination a commencé le 12 décembre, à destination des enfants âgés de six semaines à six ans. Une deuxième campagne, visant cette fois les mineurs de sept à 15 ans, a été déclenchée le 17 décembre, a précisé l'OMS.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG