Liens d'accessibilité

La compagnie nationale d'électricité sud-africaine coupe le courant dans cinq municipalités


Des pilons d'électricité dans la banlieue de Johannesburg, en Afrique du sud, le 24 novembre 2011.

La compagnie nationale d'électricité sud-africaine Eskom va interrompre à partir de mercredi le courant pendant plusieurs heures dans cinq municipalités du pays qui n'ont pas payé à temps leurs factures, a annoncé l'opérateur.

"Les efforts de recouvrement des dettes se poursuivent aujourd'hui (mercredi) avec des coupures de l'approvisionnement en électricité dans cinq municipalités", indique le communiqué.

Les villes touchées se situent dans la province du Nord-Ouest et du Cap-Nord (nord) et rassemblent près de 200.000 habitants.

Le noir ne sera toutefois pas total puisque ces municipalités ne seront privées de courant que 4h30 par jour en semaine et 5 heures pendant le week-end.

"Nous nous sommes assurés que les hôpitaux avaient des systèmes de secours comme des générateurs. Pour ceux qui n'en avaient pas, des exceptions sont faites", a indiqué à l'AFP Khulu Phasiwe, l'un des porte-parole d'Eskom.

"L'interruption du courant suite au non-paiement des factures est une décision douloureuse et un ultime recours pour Eskom", a précisé la compagnie, qui affirme avoir procédé à des coupures similaires dans d'autres localités plus tôt cette semaine.

Eskom assure que plusieurs villes ont depuis payé leurs factures.

"Nous avons déjà obtenu un accord avec 21 municipalités (sur 34 qui n'ont pas payé) et nous discutons avec les autres. Nous espérons annoncer la fin des interruptions d'ici ce week-end", a expliqué Khulu Phasiwe.

En Afrique du Sud, les usagers de certaines municipalités paient leurs factures auprès de la ville qui ensuite doit payer Eskom. Des habitants ayant payé leur électricité pourront donc être affectés par ces coupures de courant mercredi.

La consommation des municipalités représente, selon Eskom, 41% de ses revenus annuels.

Déterminée à recouvrir l'équivalent de centaines de millions d'euros d'impayés, Eskom a obtenu au début du mois le feu vert de la justice pour couper le courant des villes endettées.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG