Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La commission électorale lance sa radio en RDC


Corneille Nangaa, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) à la clôture de dépôt des candidatures à la présidentielle et aux législatives nationales, Kinshasa, RDC, le 4 août 2018. (Twitter/Ceni-RDC)

La commission électorale congolaise a annoncé vendredi à Kinshasa le lancement de sa station de radio, à moins de deux mois des élections présidentielle, législatives et provinciales en République démocratique du Congo.

La commission électorale nationale indépendante (Céni) "a sa radio qui est opérationnelle depuis hier (jeudi). Elle est en phase expérimentale et elle sensibilise déjà les électeurs sur le processus électoral", a déclaré à l'AFP Corneille Nangaa, président de la Céni.

"La radio de la Céni a pour rôle d'informer la population sur le processus électoral. Devant la multiplicité de sources, la radio de la Céni a la mission de distiller la vérité", a-t-il insisté.

"Suivez la Radio Céni RDC sur 107.7 FM", indiqué un message du service de communication de la commission électorale.

Vendredi après midi, cette station diffusait des chansons appelant à la tenue d'élections en RDC: "Les élections aurons lieu"', "Nous ne voulons pas de la prise du pouvoir par coup d'État, nous voulons les élections".

Reportée en 2016 puis en 2017, la présidentielle du 23 décembre doit désigner le successeur du président Joseph Kabila, resté dix-huit ans au pouvoir. Le pays n'a jamais connu de transition pacifique depuis son accession à l'indépendance en 1960.

Vendredi, l'opposition a manifesté à Kinshasa et dans plusieurs autres villes de la RDC pour réclamer l'abandon de l'utilisation de la machine à voter lors de ces scrutins.

De fabrication sud-coréenne, ces machines permettront aux électeurs de choisir les candidats et d'imprimer les bulletins de vote, selon la Céni. L'opposition estime que ces écrans tactiles vont favoriser la fraude.

Joseph Kabila a désigné son ancien ministre de l'Intérieur, Emmanuel Ramazani Shadary, comme son dauphin.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG