Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Europe

La clef de la prison où Napoléon Bonaparte est mort en vente aux enchères

Portrait du comte Laplace de Napoléon. (Peinture à l'huile James Posselwhite)

La maison d'enchères britannique Sotheby's a indiqué lundi mettre en vente sur son site internet la clef de la chambre où est mort Napoléon lorsqu'il était emprisonné sur l'île de Sainte-Hélène par les Britanniques.

Cette pièce en métal longue de 13cm a été retrouvée "dans une enveloppe, dans une malle d'une maison écossaise", a expliqué dans un communiqué David MacDonald, spécialiste des meubles britanniques chez Sotheby's.

"La famille qui l'avait a toujours su qu'elle était là quelque part, mais elle avait été cachée", a-t-il ajouté.

Un militaire nommé Charles Richard Fox, qui se trouvait sur l'île de Sainte-Hélène après le décès de l'empereur français en 1821, avait ramené en Écosse la clef afin de la donner à sa mère, qui était une "grande fan" de l'ancien dirigeant, au point de lui avoir envoyé douceurs et livres pendant sa captivité.

Ses descendants ont fini par retrouver la clef, et ont décidé de la vendre aux enchères.

"Nous voyons souvent des objets associés à Napoléon -des tableaux importants ou des meubles provenant d'une de ses incroyables demeures", a indiqué David MacDonald, "mais il y a quelque chose d'assez puissant dans cette clef, surtout parce qu'elle vient de l'endroit où il a été incarcéré et de la pièce où il est mort".

"C'était un objet aussi fort et puissant à l'époque qu'il l'est aujourd'hui", a-t-il estimé.

M. Fox avait lui-même retiré la clef de sa serrure lors d'une visite après la mort de Napoléon, avait-il expliqué dans une note datant du 6 septembre 1922, vendue avec l'objet.

Selon Sotheby's, le lot pourrait valoir jusqu'à 5.000 livres (5.500 euros) à l'issue de quatre jours d'enchères, qui se clôturent jeudi.

Toutes les actualités

Forte explosion dans un immeuble du centre de Madrid

De la fumée s'élève d'un bâtiment endommagé après une explosion dans le centre-ville de Madrid, à Madrid, Espagne, le 20 janvier 2021.

Une forte explosion d'origine inconnue s'est produite mercredi après-midi dans un immeuble du centre de Madrid, selon la Télévision nationale espagnole (TVE) et des témoins.

On ignorait encore s'il y avait des victimes.

Selon TVE, l'explosion, "très puissante", a détruit trois étages de l'immeuble, qui est situé près d'un résidence pour personnes âgées.

La CEDH condamne la Suisse pour avoir emprisonné une femme qui mendiait

Les juges de la Cour Européenne des Droits de l'Homme avant une audience, à Strasbourg, en France, le 22 novembre 2017. (AFP/ Frederick Florin)

La Cour Européenne des Droits de l'Homme a condamné mardi la Suisse pour avoir infligé une lourde amende à une mendiante roumaine pour mendicité sur la voie publique à Genève.

"La Cour estime que la sanction infligée à la requérante ne constituait une mesure proportionnée ni au but de la lutte contre la criminalité organisée, ni à celui visant la protection des droits des passants, résidents et propriétaires des commerces", explique l'institution judiciaire du Conseil de l'Europe, installée à Strasbourg.

Une Roumaine analphabète, appartenant à la communauté rom et née en 1992, avait été condamnée en janvier 2014 à 500 francs suisses (environ 464 euros) d'amende pour mendicité sur la voie publique. Cette femme, qui n'avait pas de travail et ne touchait pas d'aide sociale, a été ensuite placée cinq jours en détention provisoire pour ne pas avoir payé l'amende.

"Placée dans une situation de vulnérabilité manifeste, la requérante avait le droit, inhérent à la dignité humaine, de pouvoir exprimer sa détresse et essayer de remédier à ses besoins par la mendicité", a considéré la CEDH.

La Cour a donc jugé que la Suisse avait violé l'article 8 protégeant le droit au respect de la vie privée et familiale de la convention européenne des droits de l'Homme.

La Suisse doit verser à la requérante 922 euros pour dommage moral.

Covid-19: Plus de de 2 millions de morts dans le monde

Covid-19: Plus de de 2 millions de morts dans le monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:00 0:00

Réduire la pollution de l'air éviterait 50.000 morts en Europe

La pollution, sous forme de fumée, enveloppe la ville du New Delhi, en Inde, le mercredi 4 novembre 2020. (Photo AP / Altaf Qadri)

Réduire la pollution de l'air aux niveaux recommandés par l'OMS pourrait permettre d'éviter plus de 50.000 morts par an en Europe, selon une étude publiée mercredi qui appelle à une action rapide.

L'Organisation mondiale de la santé estime que la pollution de l'air tue plus de sept millions de personnes par an dans le monde et provoque aussi maladies et absentéisme au travail.

Le seuil recommandé par l'OMS pour les particules fines PM2,5 est de 10 microgrammes/m3 en moyenne annuelle et pour le dioxyde d'azote (NO2) de 40 μg/m3 en moyenne annuelle.

La nocivité des particules fines pour la santé est avérée, en particulier en milieu urbain (mortalité et maladies cardiovasculaires et respiratoires, troubles de la grossesse et de la croissance du foetus...).

L'étude, parue dans le Lancet Planetary Health journal, a calculé les morts prématurées liées à ces deux polluants dans 1.000 villes européennes.

Respecter les recommandations de l'OMS permettrait d'éviter 51.213 morts prématurées par an, selon les chercheurs.

Cette étude "montre que de nombreuses villes n'en font toujours pas assez pour s'attaquer à la pollution de l'air", estime Mark Nieuwenhuijsen, de l'Institut de Barcelone pour la santé globale (ISGlobal).

Le nombre de morts liées à la pollution de l'air varie selon les villes, celles situées dans la plaine du Pô, en Italie, en Pologne et en République tchèque étant particulièrement touchées.

A l'inverse, la capitale islandaise Reykjavik, Tromsø en Norvège, Umea en Suède et Oulu en Finlande sont moins exposées.

En moyenne, 84% de la population dans les villes est exposée à des niveaux supérieurs à ceux recommandés par l'OMS pour les PM2,5 et 9% pour le NO2.

Pour Sasha Khomenko, co-auteur de l'étude, il est important de mettre en place des mesures adaptées aux conditions locales, vu les variations dans les niveaux de pollution. Les changements à mener concernent le trafic routier, l'industrie, les aéroports, les ports, mais aussi le chauffage au bois et au charbon.

Transfert: le père d'Alaba (Bayern) dément un transfert au Real

David Alaba, défenseur autrichien du Bayern, lève les mains à la victoire de son équipe contre Besiktas au parc de Besiktas à Istanbul, 14 mars 2018.

"Aucune décision n'a encore été prise et David n'a pas encore signé au Real", a affirmé George Alaba, qui gère les intérêts de son fils, au média allemand Sport1.

"A côté du Real, il y a aussi d'autres clubs intéressés", a-t-il ajouté, "et ce qui compte pour lui pour l'instant, c'est d'être complètement concentré sur ses performances avec le Bayern".

La veille, le journal espagnol Marca avait affirmé qu'Alaba, pilier de la défense bavaroise lors du triplé coupe-championnat-Ligue des champions en 2020, s'était entendu avec le Real sur un contrat de quatre ans, sur la base d'un salaire de 11 millions d'euros annuels.

Mardi, l'entraîneur madrilène Zinedine Zidane a quant à lui refusé de s'exprimer au sujet d'une éventuelle arrivée de l'Autrichien au Real.

"Ce n'est pas un de mes joueurs et en tant qu'entraîneur je suis là pour penser uniquement au match de demain (mercredi)" contre Alcoyano en Coupe du Roi, a affirmé le Français en conférence de presse. Zidane a également refusé de se prononcer sur l'éventualité d'un transfert de l'attaquant du Paris SG Kylian Mbappé à Madrid.

Le sort d'Alaba a fait couler beaucoup d'encre en début de saison. L'international autrichien de 28 ans, en fin de contrat en juin, a en effet refusé les offres du Bayern pour prolonger son séjour en Bavière. Il devient donc une excellente affaire pour tous les clubs intéressés, qui n'auront pas à payer d'indemnité de transfert pour le recruter.

Marca affirme même qu'Alaba a déjà passé une visite médicale "en présence d'un médecin du Real".

Voir plus

XS
SM
MD
LG