Liens d'accessibilité

La Chine renforce ses liens avec Djibouti, après l'ouverture d'une base militaire


La Chine et Djibouti ont élevé jeudi le niveau de leurs relations diplomatiques, a indiqué Pékin, quelques mois après l'ouverture par l'armée chinoise d'une base militaire dans ce pays de la corne de l'Afrique.

L'annonce est intervenue à l'issue d'une rencontre dans la capitale chinoise entre le président djiboutien Ismail Omar Guelleh et son homologue Xi Jinping.

Poignée des mains entre le président chinois Xi Jinping, à droite, et son homologue djiboutien Ismail Omar Guelleh lors d'une cérémonie de signature au Grand Palais du Peuple à Beijing, 23 novembre 2017.
Poignée des mains entre le président chinois Xi Jinping, à droite, et son homologue djiboutien Ismail Omar Guelleh lors d'une cérémonie de signature au Grand Palais du Peuple à Beijing, 23 novembre 2017.

"Les deux chefs d'Etat se sont mis d'accord pour élever le niveau des relations bilatérales à un partenariat stratégique", a déclaré Chen Xiaodong, un haut responsable du ministère des Affaires étrangères.

La Chine a inauguré début août à Djibouti sa première base militaire à l'étranger. Selon Pékin, elle est destinée à soutenir les opérations de maintien de la paix de l'ONU, d'évacuation de ses ressortissants et d'escorte navale. L'armée chinoise a mené en septembre des exercices militaires dans le pays est-africain.

"Je ressens une grande fierté de compter parmi les amis de la Chine", a déclaré jeudi Ismail Omar Guelleh lors de sa rencontre avec Xi Jinping.

Le président djiboutien est en visite d'Etat dans le pays asiatique de mercredi à vendredi.

Djibouti, 800.000 habitants, est stratégiquement situé sur le détroit de Bab-el-Mandeb, un des corridors maritimes les plus fréquentés au monde qui contrôle l'accès à la mer Rouge. Le pays compte déjà des bases militaires de la France, des Etats-Unis et du Japon.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG