Liens d'accessibilité

L'ouragan Nate se renforce à l'approche des Etats-Unis


L'ouragan Nate, 7 octobre 2017

L'ouragan Nate se renforçait samedi en traversant le Golfe du Mexique au point qu'il devrait atteindre les côtes américaines en catégorie 2 dans la soirée, après avoir fait au moins 28 morts et d'importants dégâts lors de son passage en Amérique centrale.

Les Etats de Louisiane, du Mississippi et de l'Alabama s'activaient aux derniers préparatifs. Plusieurs ordres d'évacuation obligatoire ou volontaire ont été émis le long du littoral américain, et un couvre-feu a été instauré à La Nouvelle-Orléans.

"Notre super équipe de la Fema (Agence de gestion des situations d'urgence, NDLR) est prête pour l'ouragan Nate. Tout le monde en Louisiane, au Mississippi, en Alabama et en Floride, s'il vous plait, écoutez les autorités locales et prenez soin de vous", a tweeté samedi matin le président Donald Trump, qui a déjà pris des dispositions pour déployer une aide fédérale le cas échéant.

Selon le dernier bulletin à 15H00 GMT du Centre national des ouragans (NHC), l'oeil de l'ouragan se trouvait à 285 kilomètres de l'embouchure du fleuve Mississippi. Et sa vitesse de déplacement, déjà élevée (35 km/h à 12H00 GMT), avait accéléré à 43 km/h.

Ses vents se sont également renforcés dans la matinée pour atteindre 150 km/h.

"Il devrait être un ouragan de catégorie 2 en touchant terre dans le centre du littoral du Golfe" américain, a mis en garde le NHC. C'est-à-dire souffler au moins à 154 km/h, selon l'échelle Saffir-Simpson, qui compte 5 catégories.

Le niveau de la mer devrait gonfler jusqu'à 3,35 mètres et jusqu'à près de 26 centimètres de précipitations devraient tomber sur certaines régions.

La Nouvelle-Orléans, dévastée par l'ouragan Katrina en 2005 qui a causé au moins 1.800 morts, se mobilisait tout particulièrement. Située en-dessous du niveau de la mer, elle est très exposée aux inondations.

"La pire menace n'est pas nécessairement la pluie mais des vents forts et des vagues", a précisé le maire de la ville, Mitch Landrieu.

Le sud-est des Etats-Unis a déjà été durement frappé en août par deux ouragans: Harvey au Texas et en Louisiane, qui a fait 42 morts et causé des dégâts matériels considérables, et Irma, qui a fait 12 morts en Floride. Et l'ouragan Maria a lui laminé le territoire américain de Porto Rico.

Par précaution, des plateformes pétrolières et gazières très nombreuses dans le Golfe du Mexique, ont été évacuées avant l'arrivée de Nate.

- Dévastation en Amérique centrale -

Ponts détruits, routes inondées, arbres au sol et glissements de terrain: Nate a causé d'importants dégâts lors de son passage en Amérique centrale.

Le Costa Rica, le Nicaragua et le Honduras --pays les plus durement touchés-- commençaient à évaluer les destructions alors que les pluies semblaient moins fournies. Des villages entiers restaient coupés du monde dans plusieurs pays.

Selon les derniers bilans officiels des services de secours, la tempête a fait 13 morts au Nicaragua, 10 au Costa Rica dont une fillette de trois ans emportée par une coulée de boue, trois au Honduras et deux au Salvador.

Mais, au Costa Rica, les secouristes recherchaient plus de 30 personnes disparues. Plus de 5.000 habitants ont dû trouver refuge dans des abris temporaires.

Le président du pays Luis Guillermo Solis a décrété trois jours de deuil national en hommage aux victimes. Malgré une légère accalmie des précipitations, il a prévenu que le risque d'inondations et de glissements de terrain persistait.

Le gouvernement costaricien a par ailleurs appelé la population à prendre des précautions car les crocodiles peuplant les rivières côtières peuvent s'approcher des maisons à cause des inondations.

Le Nicaragua semble être le pays le plus touché avec, d'après la vice-présidente et porte-parole du gouvernement, Rosario Murillo, plus de 10.000 personnes affectées par des inondations et coulées de boue. Des milliers de familles étaient privées d'électricité.

La région Caraïbes est encore sous le traumatisme des puissants ouragans --Harvey, Irma, José et Maria-- qui ont frappé depuis mi-août, laissant des paysages de désolation et de nombreuses victimes derrière eux.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG