Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L’opération Bourgou 4 lancée pour "neutraliser" les terroristes


Florence Parly en visite au Sahel
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:23 0:00

Florence Parly en visite au Sahel

Après N’Djamena, la ministre française des Armées était lundi à Ouagadougou. Elle a annoncé une nouvelle opération dénommée Bourgou 4 pour faire face au terrorisme.

La ministre française des Armées est arrivé à Ouagadougou, au lendemain de l’assassinat du maire de Djibo Oumarou Dicko et de trois autres de ses compagnons.

Florence Parly a rendu hommage au maire Dicko et à toutes les victimes du terrorisme. La ministre estime que la lutte contre le terrorisme avance au Sahel, particulièrement au Burkina Faso.

La ministre française des armées à N’Djaména au Tchad
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:13 0:00


"J’ai eu la possibilité à partager avec le président Kaboré, au-delà des événements tragiques qui ont marqué l’actualité de ces derniers jours, des progrès qui ont été réalisés dans la lutte contre le terrorisme qui sont le fait de la collaboration qui se passe de façon efficace entre Barkhane d’un côté et les forces burkinabè", a déclaré Florence Parly, ministre française des Armées dans le hall du Palais présidentiel après sa rencontre avec le président Kaboré.

La lutte contre le terrorisme doit continuer selon elle, d’où le lancement d’une nouvelle opération.

"Le lancement d’une opération qui s’appelle Bourgou 4 est conduite par Barkhane mais avec la contribution éminente de deux compagnies burkinabè. L’opération va se dérouler dans les prochains jours dans cette zone des trois frontières qui est la zone où l’effort doit être porté", a annoncé Florence Parly.

L'opération Bourgou se déroulera dans les trois frontières, le Mali, le Niger et le Burkina.

Mais l'analyste politique Siaka Coulibaly émet des réserves sur son efficacité. Il explique que Bourgou 4 ne saurait éradiquer le terrorisme dans le Sahel.

"Une opération qui serait localisée dans les frontières des trois pays, Mali, Burkina, Niger ne pourrait venir à bout que d’une fraction de ces organisations terroristes. Il y en a qui sont localisées dans cette partie et qui agissent sur l’Est du Burkina. Mais celles qui agissent à partir de l’extrême Nord du Mali et qui sont aussi à la frontière de l’Algérie, il va être difficile de les éradiquer par la même opération Bourgou 4", a expliqué Siaka Coulibaly, analyste politique.

La situation sécuritaire s’est nettement dégradée ces dernières semaines au Burkina. Après l’assassinat dimanche du maire de Djibo dans le Sahel, cinq gendarmes ont été tués lundi par des terroristes à Oursi toujours dans le Sahel, selon plusieurs sources sécuritaires à VOA Afrique.

XS
SM
MD
LG