Liens d'accessibilité

Accord entre l'ONU et la communauté Sant'Egidio pour les efforts de médiation


L’ancien secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, au centre, accompagné de sa femme Yoo Soon-taek, embrasse un enfant lors d’une rencontre avec des réfugiés et des demandeurs d'asile dans un centre géré par l'ONG catholique Saint Egidio à Rome samedi, 17 octobre 2015.

Les Nations unies ont signé un accord avec la communauté catholique de Sant'Egidio pour travailler de concert aux efforts de médiation pour la paix à travers le monde, et notamment en Centrafrique où la communauté est très impliquée.

Sant'Egidio a été un acteur discret mais efficace dans les négociations de paix dans de nombreux pays depuis sa création il y a cinq décennies. La communauté est capable "de parvenir à l'accord le plus difficile à atteindre", a souligné Jeffrey Feltman, sous-secrétaire général aux affaires politiques de l'ONU.

L'accord met en place un canal de communication régulier entre l'organisation, basée à Rome, et les Nations unies, une collaboration qui rendra les deux institutions "plus fortes", selon le président de Sant'Egidio Marco Impagliazzo.

Ce dernier s'adressera au Conseil de sécurité lundi à propos des efforts en cours pour persuader certains des 14 groupes armés en Centrafrique d'abandonner le conflit armé pour se joindre à des négociations.

Ces efforts pourraient payer dans les semaines à venir, a-t-il dit.

La communauté de Sant'Egidio a joué un rôle clé pour négocier un accord de paix au Mozambique. Elle est aussi impliquée dans des médiations au Soudan du Sud, en Libye, et en Casamance, dans le sud du Sénégal.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG