Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'Ivoirien Nicolas Pépé fait son show en Europa League


Nicolas Pepe frappe un coup franc lors du match entre Arsenal et Vitoria Guimaraes, Angleterre, le 24 octobre 2019

Deux buts sur coups franc: Nicolas Pépé, critiqué depuis son transfert à Arsenal, a fait un feu d'artifice pour offrir la victoire aux Gunners contre Guimarães (3-2) lors de la 3e journée de Ligue Europa tandis que Manchester United s'est contenté minimum face au Partizan Belgrade (1-0).

Les Gunners, pilonnés par Guimarães, ont arraché la victoire face aux Portugais grâce à Nicolas Pépé, dont l'entrée en jeu (75e) a dynamité la rencontre.

De deux missiles sur coup franc (80e et 90e+3), l'ancien Lillois, en demi-teinte depuis son arrivée à Londres, a offert le succès à l'équipe d'Unai Emery qui a souffert pendant une grande partie du match.

Poussés par leurs bruyants supporters qui s'étaient déplacés en masse à l'Emirates stadium, les joueurs de Guimarães ont à chaque fois été très dangereux sur leurs transitions offensives et menaient encore 2-1 jusqu'à dix minutes de la fin du temps réglementaire et le début du show Pépé.

Cette victoire sur le fil permet à Arsenal de conserver la tête du groupe (9 pts) et de rebondir après le revers à Sheffield lundi (1-0).

. Manchester United assure

Les Red Devils ont repris les commandes de leur groupe (7 pts) au Partizan Belgrade grâce à un penalty transformé en Serbie par le Frenchy Anthony Martial (1-0), de retour de blessure depuis ce week-end et le derby contre Liverpool (1-1). Un troisième but cette saison pour l'ex-Monégasque en seulement cinq matches. Une des rares satisfactions de la soirée pour Manchester United, pas franchement convaincant. A l'exception du jeune arrière gauche Brandon Williams, 19 ans et titularisé pour la deuxième fois de la saison.

Le latéral, formé à l'académie mancunienne, a obtenu le penalty et multiplié les courses sur son côté au point de s'attirer les compliments de la légende de Man U Paul Scholes, en plateau sur BT Sport: "Il a montré des qualités, de la vitesse le long de la ligne et a été convaincant en défense", a salué l'ancien milieu de poche.

Cette victoire offre un peu d'air à Ole Gunnar Solskjær: son équipe, coincée à la 14e place de Premier League, n'avait plus gagné à l'extérieur depuis sa qualification invraisemblable à Paris en 8e de finale retour de la Ligue des champions en mars (3-1).

. Main invisible à Rome

L'AS Rome pensait elle s'offrir le leader de Bundesliga Mönchengladbach jusqu'à un penalty curieux sifflé contre les Romains en toute fin de match (1-1, 90e+3), manifestement pour une main de Chris Smalling... alors que l'ancien Mancunien avait reçu le ballon en pleine tête.

Pas de VAR, pas de victoire pour la Louve qui peut se consoler avec la première place du groupe (5 pts) et la défaite de ses rivaux de la Lazio au Celtic Park de Glasgow (2-1).

Parmi les autres matches de la soirée, Porto a été accroché dans son stade du Dragon par les Rangers de Steven Gerrard (1-1) et Séville a corrigé sans surprise les Luxembourgeois de Dudelange (3-0).

XS
SM
MD
LG