Liens d'accessibilité

L'Irak se prépare à un nouvel assaut contre l'EI dans l'ouest


Des membres de l’armée irakienne lors des affrontements entre les Forces de la mobilisation populaire (FMP) shiites et l’Etat islamique à al-Ayadiya, Tla Afar, Irak, 28 août 2017

Les forces irakiennes ont annoncé avoir entamé samedi une opération militaire avant de lancer la bataille pour la reprise de Qaïm, un important fief du groupe Etat islamique (EI) dans le désert de l'ouest de l'Irak, frontalier de la Syrie.

"L'armée, le Hachd al-Chaabi, les garde-frontières ont lancé une vaste opération pour libérer Akachat (...) et sécuriser la frontière au nord de la zone", a indiqué le général Abdelamir Yarallah, chef du commandement conjoint des opérations (JOC), qui coordonne la lutte anti-EI en Irak.

Les unités paramilitaires dites de "mobilisation populaire" du Hachd al-Chaabi appuient depuis 2014 les forces gouvernementales irakiennes, soutenues également par la coalition internationale emmenée par les Etats-Unis pour reprendre à l'EI les territoires qu'il a conquis en 2014.

Akachat, une bourgade où vivent quelque 300 familles selon des officiers dans la région, se trouve non loin de la frontière syrienne et à une centaine de km au sud-ouest de Qaïm.

Après avoir un temps tenu près d'un tiers du pays, les jihadistes n'ont plus que deux fiefs en Irak: Hawija, à 230 km au nord de Bagdad, et trois localités du désert oriental frontalier de la Syrie: al-Qaïm, Rawa et Anna, à près de 350 km à l'ouest où se trouvent, selon un général irakien, "plus de 1.500 jihadistes".

Les forces irakiennes étaient parvenues en juillet à reprendre aux jihadistes Mossoul (nord), la deuxième ville du pays.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG