Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'initiative de paix américaine vouée à l'échec, affirme l'Autorité palestinienne


Le président palestinien Mahmoud Abbas préside une réunion du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine au siège de l'Autorité palestinienne à Ramallah, en Cisjordanie, le 3 février 2018.

Le plan de paix américain pour régler le conflit israélo-palestinien est voué à l'échec, a affirmé samedi l'Autorité palestinienne, qui a gelé depuis plusieurs mois les contacts avec Washington en raison de ce qu'elle considère comme le parti pris outrancièrement pro-israélien de l'administration Trump.

Nabil Abou Roudeina, porte-parole de l'Autorité palestinienne, a estimé que la tournée prévue cette semaine du conseiller de la Maison Blanche Jared Kushner et de Jason Greenblatt, l'émissaire du président américain Donald Trump pour le Proche-Orient "ne donnera aucun résultat".

Jared Kushner et Jason Greenblatt doivent se rendre en Israël, en Egypte et en Arabie saoudite pour discuter du plan de paix américain et de la situation dans la bande de Gaza, ont rapporté les médias israéliens sans donner davantage de détails sur leur programme.

L'entreprise de paix entre Israël et les Palestiniens est enlisée depuis 2014. Donald Trump est arrivé au pouvoir avec la volonté proclamée de présider entre Israéliens et Palestiniens à l'accord diplomatique "ultime".

>> Lire aussi : L'ambassade de Russie en Israël célèbre la fête nationale à Jérusalem

Mais une série de décisions, culminant le 6 décembre avec la reconnaissance unilatérale de Jérusalem comme capitale d'Israël et le transfert de l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem le 14 mai, ont aliéné la direction palestinienne.

L'Autorité palestinienne a suspendu les contacts avec les officiels américains, rendant aléatoire une reprise de l'effort de paix.

"Sans le respect des résolutions des sommets arabes, et celles du Conseil de sécurité des Nations unies, le droit international, et surtout sans l'accord du peuple palestinien et l'approbation du président Mahmoud Abbas, (les efforts des Etats-Unis) seront voués à l'échec et ne feront que déstabiliser encore davantage la région et la pousser vers l'inconnu", a encore dit M. Abou Roudeina devant des journalistes.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG