Liens d'accessibilité

L'Egypte décide de rendre aux familles les dépouilles des victimes du crash du vol MS804


Un avion d’EgyptAir sur le tarmac de l’aéroport Charles de Gaulle à Paris, 19 mai 2016.

L'Egypte va rendre aux familles les corps des victimes du crash d'un avion d'EgyptAir reliant Paris au Caire le 19 mai, a annoncé samedi le procureur général égyptien.

Le procureur a ordonné la restitution des corps "des victimes égyptiennes et il y a actuellement une coordination avec les ambassades étrangères pour leur remettre les restes des victimes étrangères" de ce crash qui a fait 66 morts, dont 40 Egyptiens et 15 Français, selon un communiqué.

Le vol MS804 s'était abîmé en mer Méditerranée entre la Crète et la côte nord de l'Egypte après avoir soudainement disparu des écrans radars.

Les autorités égyptiennes ont toujours privilégié la piste de l'attentat et ont annoncé cette semaine avoir retrouvé des traces d'explosifs sur des victimes du crash.

Mais les enquêteurs français sont sceptiques et privilégient l'hypothèse d'un incident technique. L'analyse de l'une des boîtes noires -celle contenant les données de vol- a révélé que des alertes signalant de la fumée à bord s'étaient déclenchées avant le crash de l'Airbus A320.

Le gouvernement français avait de nouveau demandé à l'Egypte cette semaine de remettre les dépouilles des victimes à leur famille.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG