Liens d'accessibilité

L'actrice Annabella Sciorra accuse à son tour Weinstein de viol


Annabella Sciorra lors de la 56e édition des Drama Desk Awards, New York, 23 mai 2011.

L'actrice américaine Annabella Sciorra a raconté à son tour au New Yorker avoir été violée par Harvey Weinstein, ajoutant un nouveau récit atroce à la liste des accusations d'agressions et de harcèlement portées par plus de cinquante femmes contre le jadis tout-puissant producteur hollywoodien.

Les faits remontent au début des années 1990 après une soirée à New York, a affirmé dans un article publié vendredi l'actrice de 57 ans qui avait notamment été nommée aux Emmy Awards pour son rôle dans "Les Soprano". Puis le harcèlement sexuel a duré "plusieurs années", un traumatisme qui la force encore à dormir avec une batte de baseball près de son lit.

Quelques minutes après l'avoir déposée chez elle, celui qui est alors le patron des studios Miramax frappe à sa porte, raconte Annabella Sciorra au magazine dont les révélations le 5 octobre ont créé une onde de choc mondiale et ébranlé l'industrie du cinéma - et bien au-delà depuis -, contribuant notamment à une libération de la parole sur ces agissements.

L'actrice entrouvre sa porte que le producteur "enfonce", "comme si c'était chez lui et commence à déboutonner sa chemise".

"Tu dois partir. Sors de mon appartement", assure avoir dit l'actrice à son producteur de l'époque. En vain. "Il m'a poussée sur le lit et s'est mis sur moi. J'ai frappé et crié", se souvient-elle, accusant Harvey Weinstein de lui avoir bloqué les mains au-dessus de sa tête et de l'avoir violée avant de tenter de lui imposer une fellation.

"Je me suis débattue mais il me restait très peu de force", a-t-elle raconté. "Les nuits suivantes, je ne pouvais pas dormir. J'ai empilé les meubles devant la porte, comme dans les films". "J'avais tellement honte", ajoute-t-elle, qu'elle a sombré dans la dépressions et a arrêté de travailler "plusieurs années".

Plus de cinquante femmes, des actrices connues comme Gwyneth Paltrow ou Angelina Jolie mais aussi beaucoup d'inconnues du grand public, ont déjà dénoncé des faits similaires, de viols, d'agressions sexuelles, de harcèlement et décrit le producteur multi-oscarisé comme un prédateur sexuel.

L'actrice Daryl Hannah, qui a joué notamment dans "Kill Bill: Volume 1", a elle aussi raconté dans l'article publié vendredi avoir été harcelée à plusieurs reprises au début des années 2000 par Harvey Weinstein. Le producteur se serait notamment introduit dans sa chambre d'hôtel "comme un taureau enragé", un soir, avant de lui demander plus tard s'il pouvait lui toucher les seins.

Après avoir refusé ses avances, l'actrice assure avoir "connu des répercussions immédiates" sur sa carrière.

Le producteur déchu de 65 ans, licencié de sa propre maison de production, est visé par plusieurs enquêtes aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Il nie toute relation sexuelle non consentie.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG