Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'enseignement par voie numérique prend de l'ampleur au Burkina


Face au Covid-19, l'école à distance prend de l'ampleur au Faso
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:25 0:00

Enseigne de l'Institut africain de management de Ouagadougou. (Photo: capture d'écran/reportage de Lamine Traoré)

Depuis le 16 mars, les écoles et universités sont fermées au Burkina à cause de la pandémie du nouveau coronavirus. Une fermeture qui se prolonge jusqu’au 14 avril prochain.

Face à la situation, des écoles ont décidé de faire autrement, à savoir dispenser les cours en ligne pour tenter de rattraper le retard. Le système semble marcher même s’il rencontre quelques difficultés liées à la connexion Internet.

A l’Institut africain de management (IAM), une école supérieure à Ouagadougou, les cours sont suspendus comme dans tous les établissements d’enseignement du pays depuis le 16 mars. La raison est connue. Le nouveau coronavirus qui prend des proportions dans le pays.

"Nous avons décidé pour ne pas rester les bras croisés et permettre à nos étudiants, tout en restant confinés à la maison, de continuer à travailler, de prendre leurs cours normalement, de continuer à interagir avec les enseignants pour leur permettre de terminer le programme dans les délais. Nous avons prévu de finir l’année scolaire en fin mai", souligne Amed Moussa Diallo, président du conseil d’administration de l’IAM.

A Katr Yaar, un quartier de Ouagadougou, un étudiant en 3e année de droit privé est confiné chez lui et suit les cours à distance.

"On essaie de lire ces cours, d’être à jour et même on discute avec les enseignants. On fait des commentaires, on discute. Cette initiative est la bienvenue et cela nous aide pendant ces temps de confinement", a indiqué Arnaud Sawadogo, étudiant à IAM.

Autre école, même réalité. A l'African American Academy, une école primaire et secondaire, on est déjà habitué au e-learning, l’enseignement à distance. Avec la nouvelle donne, les enfants doivent avoir une certaine discipline.

"Avec les cours à la maison, les élèves devraient d’abord s’habituer à s’asseoir et être devant leurs ordinateurs même s’ils sont libres parce qu’ils sont à la maison, ils doivent cependant adopter une discipline pour continuer à suivre les cours à la maison", a déclaré Makini Tchameni, la directrice.

La prochaine rentrée des classes au Burkina est prévue pour le 14 avril. Si cette rentrée est effective, cela fera presque un mois que les écoles sont restées fermées. Mais de nombreux observateurs estiment que la nouvelle date d’ouverture des classes dans une dizaine de jours sera à nouveau reportée à cause de la pandémie.

Premier pays d'Afrique subsaharienne à enregistrer un décès dû au coronavirus, le Burkina Faso compte aujourd'hui 345 cas confirmés et 17 morts, selon le dernier décompte de l'université Johns Hopkins.

XS
SM
MD
LG