Liens d'accessibilité

John Kelly nommé à la Sécurité intérieure, 3e général à intégrer le cabinet Trump


Le général John Kelly lors d'une réunion au Pentagon, le 8 janvier 2016.

Le général à la retraite John Kelly a été choisi lundi pour diriger le ministère de la Sécurité intérieure, devenant le troisième général à intégrer le cabinet Trump au sein duquel il sera notamment en charge de la protection des frontières.

Cet ancien Marine, général de corps d'armée, âgé de 66 ans "est la bonne personne pour mener l'urgente mission de stopper l'immigration illégale et d'assurer la sécurité de nos frontières", a estimé le président élu Donald Trump dans un communiqué.

A la tête du Department of Homeland Security (DHS), John Kelly aura pour missions d'assurer le contrôle des frontières extérieures des Etats-Unis, de l'immigration et des naturalisations et sera en charge de la sécurité intérieure.

"Le peuple américain a voté lors de cette élection pour stopper le terrorisme, récupérer la souveraineté de nos frontières, et mettre fin à l'attitude politiquement correcte qui a trop longtemps régi notre approche de la sécurité nationale", a pour sa part réagi John Kelly, cité dans le communiqué.

Avant lui, Donald Trump avait nommé un autre général à la retraite, Michael Flynn, comme son conseiller à la Sécurité nationale, un poste clé dans l'élaboration de la politique étrangère et de défense des Etats-Unis.

M. Trump a aussi nommé le général à la retraite James Mattis, lui aussi un ancien Marine, pour diriger le Pentagone. Ce militaire au franc-parler surnommé "l'enragé" sera le premier général à occuper le poste depuis George Marshall en 1950, sous Harry Truman.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG