Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Joe Biden propose une expansion des services sociaux pour les familles


Le président Joe Biden devant une session conjointe du Congrès, mercredi 28 avril 2021, au Capitole, à Washington, sous le regard de la vice-présidente Kamala Harris (à g.) et de la présidente de la Chambre des représentants.

Le président américain Joe Biden a proposé mercredi soir une large expansion de l'aide gouvernementale pour les enfants et les familles dans son premier discours devant une session conjointe du Congrès à Washington.

M. Biden a déclaré que les démocrates et les républicains ne peuvent pas être tellement occupés à se faire concurrence à l'intérieur du pays qu'ils en oublient la concurrence avec le reste du monde.

"Pour gagner cette compétition pour l'avenir, nous devons aussi, à mon avis, investir une fois par génération dans nos familles, dans nos enfants", a-t-il déclaré.

Sa proposition, chiffrée à 1 800 milliards de dollars, prévoit deux années d'éducation préscolaire payées par le gouvernement et deux années d'université communautaire gratuite pour les jeunes adultes. Elle prévoit également une aide de 225 milliards de dollars pour les familles en matière de garde d'enfants et des paiements mensuels d'au moins 250 dollars aux parents, un filet de sécurité sociale inédit jusqu'ici.

M. Biden propose de financer ses programmes ambitieux en augmentant les impôts des riches et des entreprises.

"Je n'imposerai aucune augmentation d'impôt aux personnes gagnant moins de 400 000 dollars", a-t-il déclaré. "Il est temps que les entreprises américaines et le 1% des Américains les plus riches commencent à payer leur juste part", a-t-il ajouté.

M. Biden a déclaré que son plan est à la fois "équitable" et "fiscalement responsable".

La question de savoir si les plans de dépenses de M. Biden ont une chance d'être adoptés reste ouverte à Washington.

M. Biden, un démocrate qui a pris ses fonctions le 20 janvier, a obtenu l'approbation d'un plan d'aide à la lutte contre le coronavirus de 1 900 milliards de dollars sans le soutien d'une seule voix des élus républicains, s'appuyant totalement sur les étroites majorités démocrates des deux chambres du Congrès.

Offensive de charme de Biden pour son plan d'infrastructures
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:31 0:00

XS
SM
MD
LG