Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Footballeuses britanniques et chiliennes mettent un genou à terre contre le racisme


La milieu de terrain britannique Caroline Weir (à gauche) défie l'attaquante chilienne Maria Jose Urrutia lors du match de football du premier tour du groupe E féminin des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 entre la Grande-Bretagne et le Chili au Sapporo Dome

Les footballeuses britanniques et chiliennes ont mis un genou à terre mercredi à Sapporo avant leur match, le premier du tournoi olympique des Jeux de Tokyo, en signe d'opposition au racisme.

Ce geste intervient au lendemain de la décision du Comité olympique international (CIO) d'autoriser les sportifs à exprimer leurs opinions pendant les Jeux jusqu'au début des épreuves.

Ils ont désormais le droit de poser un genou à terre, d'exprimer leurs opinions devant les médias et sur les réseaux sociaux ou de porter des inscriptions sur leurs vêtements lors des conférences de presse.

Toutefois les prises de position politiques restent interdites pendant les compétitions, lors des remises de médailles et au Village olympique.

Le Comité olympique néo-zélandais a déclaré que ses footballeuses mettraient également un genou à terre avant leur match mercredi contre l'Australie.

XS
SM
MD
LG