Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Israël facilite le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem


Moshe Kahlon prend la parole à Ofakim, Israël, le 29 mai 2017

Israël a annoncé des exemptions administratives pour permettre l'ouverture en mai de l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, une mesure jugée "historique" par l'Etat hébreu et dénoncée par les Palestiniens.

Les travaux de construction d'un mur de protection et d'une voie de dégagement d'urgence pour l'ambassade sont à présent dispensés d'approbation préalable par la commission nationale de planification et de construction, a indiqué le ministre des Finances Moshé Kahlon dans un communiqué.

"Comme nous nous y sommes engagés, nous ne laisserons pas la bureaucratie retarder inutilement le transfert de l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, capitale éternelle d'Israël", a-t-il dit.

L'inauguration est une mesure "stratégique" pour Israël et les services sous sa responsabilité "feront tout ce qu'il faut pour respecter le calendrier", selon lui.

L'administration de Donald Trump a annoncé en février l'inauguration en mai de l'ambassade américaine à Jérusalem en mai, pour coïncider avec le 70e anniversaire de la création d'Israël. Cet anniversaire tombe le 14 mai dans le calendrier occidental. Mais l'inauguration à cette date exacte est d'autant plus incertaine que le président Donald Trump a envisagé d'y assister.

L'annonce par M. Trump, le 6 décembre de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël et du transfert de l'ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem a comblé les Israéliens et ulcéré les Palestiniens.

Elle rompt avec des décennies de diplomatie américaine et de consensus international considérant que la question de Jérusalem, l'une des plus épineuses du conflit, doit être réglée par la négociation.

Les Palestiniens revendiquent Jérusalem-Est, annexée et occupée par Israël, pour capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

Compte tenu de la lourdeur d'une opération comme celle de la construction d'une nouvelle ambassade américaine, le transfert de l'ambassade consistera dans un premier temps dans l'installation d'une équipe resserrée autour de l'ambassadeur dans les locaux actuels du consulat, situé dans le quartier d'Arnona.

"Un mur de 3,2 mètres de haut va être construit pour des raisons de sécurité et les travaux devraient débuter dans les prochains jours", a dit à l'AFP le porte-parole de la commission israélienne de planification.

Les autres pays ont leur ambassade à Tel-Aviv.

Des 193 pays composant l'Assemblée générale de l'ONU, 128 ont voté fin décembre une résolution condamnant la décision américaine, dont des alliés des Etats-Unis comme la France et le Royaume-Uni. Seuls sept petits pays, dont le Guatemala, qui a annoncé le transfert de son ambassade à Jérusalem en mai, se sont alignés sur Washington.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG