Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Huit morts dans une attaque suicide contre une mosquée au Nigeria


Des victimes d'une attaque à Konduga au Nigeria, le 16 août 2017.

Huit personnes ont été tuées par un kamikaze qui s'est fait exploser lundi matin dans une mosquée du nord-est du Nigeria, a-t-on appris de sources locales.

L'explosion s'est produite dans le quartier de Mainari à Konduga, dans l'Etat de Borno, a indiqué Ibrahim Liman, membre de la milice civile qui assiste les forces de l'ordre dans leur lutte contre les militants jihadistes de Boko Haram, très actifs dans cette région.

"L'homme est entré dans la mosquée à 5h15 (4h15 GMT) pendant la prière et s'est fait exploser, il a tué huit personnes et il y a cinq blessés", a-t-til affirmé à l'AFP.

"Sept des victimes sont mortes sur le coup, une est décédée pendant son transfert à l'hôpital de Maiduguri", la capitale du Borno et berceau historique de Boko Haram, a-t-il précisé.

>> Lire aussi : Dix-huit morts dans une attaque de Boko Haram sur le lac Tchad

Umar Goni, un habitant de Konduga, a expliqué à l'AFP qu'il était en route pour la mosquée au moment de l'explosion et avait participé aux secours.

"Nous avons sortis sept cadavres des décombres et un blessé est mort sur la route de l'hôpital", a-t-il confirmé. Selon des témoins, le kamikaze était âgé d'une vingtaine d'années.

Les attentats suicide contre des cibles civiles sont généralement la marque de la faction historique de Boko Haram dirigée par Abubakar Shekau, selon les autorités nigérianes.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG