Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Côte d'Ivoire

Grève dans les hôpitaux publics en Côte d'Ivoire

Le personnel médical assiste à l'inauguration de l'hôpital Mère-Enfant, le 16 mars 2018.

Les agents des hôpitaux et centres de santé publics de Côte d'Ivoire ont entamé lundi une grève de cinq jours pour réclamer de meilleurs salaires, a-t-on appris auprès de leurs syndicats.

Les deux-tiers du personnel de santé (infirmiers, aides-soignants, sages-femmes, techniciens et agents administratifs) était en grève, et neuf centres de santé publics sur 10 étaient touchés, selon Sylla Vazoumana, responsable de la communication de Coordi-santé, qui fédère plusieurs syndicats.

Les principaux Centres hospitaliers universitaires d'Abidjan et des grandes villes du pays étaient touchés par la grève, selon M. Vazoumana. Un service minimum était cependant assuré pour les blocs opératoires et les salles d'accouchement.

En revanche, les médecins n'ont pas appelé à la grève et étaient à leurs postes lundi, selon Guillaume Esso Akpesse, secrétaire général du premier syndicat de la profession.

Le ministère de la Fonction publique n'était pas en mesure de donner ses propres chiffres dans l'immédiat.

Les agents de santé réclament des augmentations de salaires et des primes, ainsi que l'amélioration de leur statut. Les représentants des grévistes devaient se rendre lundi après-midi au ministère de la Fonction publique pour une séance de négociation.

La Côte d'Ivoire connaît depuis deux ans des grèves fréquentes dans la fonction publique, principalement pour obtenir des augmentations salariales et de meilleures conditions de travail.

Avec AFP

Toutes les actualités

Baisse attendue du trafic du port d'Abidjan, porte d'entrée de l'Afrique de l'Ouest

Des bateaux au port d'Abidjan, le 23 avril 2013. (Photo: REUTERS/Thierry Gouegnon)

Le trafic au port d'Abidjan, leader en Afrique de l'Ouest et représentant 90% des échanges extérieurs de la Côte d'Ivoire, devrait baisser en 2020, en raison du coronavirus, après avoir connu une hausse importante, a annoncé mercredi son directeur, Hien Sié.

"On ressent l'impact de cette pandémie sur le Port: la Chine ayant été fermée pendant longtemps, l'Europe est barricadée. Le couvre feu (de 21 H à 5 h du matin) a aussi ralenti les activités du port, habitué à fonctionner pendant ce temps", a déploré auprès de l'AFP M. Sié.

"En 2019, on a dépassé les 25 millions de tonnes pour la première fois. Et on tablait sur 26 millions de tonnes en 2020" a précisé M. Hien.

"Si la crise dure deux à trois mois, on peut espérer une reprise dans le dernier semestre, mais, au delà, le port prendra un coup en terme de trafic" a-t-il souligné.

"Dans l'immédiat on ne peut donner des chiffres," a-t-il ajouté, précisant qu'à "ce jour les exportations de cacao (dont le pays est le premier producteur mondial) continuent".

Poumon économique de la Côte d'Ivoire, le port d'Abidjan, qui emploie directement et indirectement près de 100.000 personnes, approvisionne également les pays de la sous-région dépourvus de façades maritimes (Mali, Niger et Burkina Faso).

Selon un spécialiste de la distribution, le ralentissement de l'activité sera vraiment perceptible dans un mois ou deux. "Pour le moment, il y a encore des bateaux en mer qu vont arriver. Et, jusqu'à récemment, on pouvait encore passer des commandes +normales+ en Europe. Mais ce n'est plus le cas".

Mardi, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a annoncé que la croissance économique de la Côte d'Ivoire devrait être divisée par deux, à 3,6% en 2020, à cause de l'épidémie de coronavirus, et que le gouvernement a lancé un plan de soutien économique et social.

La Côte d'Ivoire est officiellement peu touchée par l'épidémie provoquée par le nouveau coronavirus, avec 179 cas de contamination dont un décès, selon le dernier bilan mardi. Un couvre-feu a été instauré et Abidjan, la capitale économique, a été isolée.

La Chine où a débuté la maladie est, après l'Union européenne, le deuxième partenaire commercial de la Côte d'Ivoire, première puissance économique d'Afrique de l'Ouest francophone.

Le port d'Abidjan tourne au ralenti

Le port d'Abidjan tourne au ralenti
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:38 0:00

Liberté provisoire pour Jacques Mangoua

Liberté provisoire pour Jacques Mangoua
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:07 0:00

Les chefs traditionnels ivoiriens sensibilisent contre le COVID-19

Les chefs traditionnels ivoiriens sensibilisent contre le COVID-19
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:10 0:00

Premier décès dû au COVID-19 et 165 cas de contaminations confirmés

Premier décès dû au COVID-19 et 165 cas de contaminations confirmés
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:21 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG