Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Europe

GB: le premier ministre va dissoudre le parlement, promettre de "réaliser le Brexit"

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, le jeudi 31 octobre 2019. (Aaron Chown / Pool Photo via AP)

Boris Johnson va formellement annoncer la tenue d'élections anticipées le 12 décembre et dissoudre le parlement mercredi, avant de mener un meeting de campagne du Parti conservateur durant lequel il répétera sa promesse de "réaliser le Brexit" dans les prochaines semaines.

Boris Johnson a obtenu la semaine dernière le feu vert de la Chambre des communes pour des législatives anticipées, appelant les électeurs britanniques aux urnes en décembre pour la première fois depuis 1923.

Le scrutin doit permettre au Royaume-Uni de sortir de l'impasse sur le Brexit, alors que le dirigeant conservateur a réussi à obtenir le mois dernier un nouvel accord auprès des Européens mais a dû accepter que Bruxelles repousse la date du divorce de trois mois, au 31 janvier 2020.

L'issue du scrutin apparaît imprévisible: la question du Brexit a brouillé les appartenances partisanes, et donne aux petits partis l'occasion de venir bousculer les Tories de Boris Johnson et l'opposition travailliste menée par Jeremy Corbyn.

Après avoir dissout le parlement et rendu une visite formelle à la reine Elizabeth mercredi, le chef du gouvernement sortant annoncera officiellement depuis sa résidence du 10 Downing Street la tenue d'élections anticipées. Il prendra part ensuite à un meeting de campagne.

"Je ne veux pas d'élections. Aucun Premier ministre ne veut d'élections anticipées, surtout pas en décembre. Mais en l'état nous n'avons tout simplement pas le choix - parce que c'est seulement en réalisant le Brexit dans les prochaines semaines que nous pourrons nous concentrer sur l'ensemble des priorités du peuple britannique", dira Johnson, selon des extraits de son discours fournis à l'avance.

Les enquêtes d'opinion créditent le Parti conservateur d'une avance confortable sur le Labour, mais les sondeurs préviennent que l'opinion est inhabituellement volatile. Johnson espère obtenir une majorité suffisante au Parlement de Westminster pour faire ratifier l'accord de Brexit qu'il a négocié avec l'UE et sortir le Royaume-Uni du bloc à la fin décembre ou en janvier.

La campagne du dirigeant conservateur veut faire passer le message que Corbyn cherche à bloquer le processus du Brexit en organisant un nouveau référendum, plus de trois ans après que les Britanniques se sont majoritairement prononcés pour une sortie de l'UE, et que le chef du Labour menace ainsi l'avenir du Royaume-Uni.

Corbyn a accusé mardi Johnson de chercher à tirer parti du Brexit pour imposer un "thatchérisme sous stéroïdes" qui nuirait à l'économie et aux droits des salariés britanniques. Il a dit vouloir négocier un nouvel accord de sortie avec l'UE et laisser ensuite les électeurs se prononcer sur cet accord.

Avec Reuters

Toutes les actualités

Conférence sur le climat de la COP25

Conférence sur le climat de la COP25
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:59 0:00

La vue de certains Maliens sur l'invitation de Macron auxs 5 présidents du G5 Sahel

La vue de certains Maliens sur l'invitation de Macron auxs 5 présidents du G5 Sahel
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:48 0:00

Gap rend un dernier hommage aux quatre commandos morts au Mali

Gap rend un dernier hommage aux quatre commandos morts au Mali
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:31 0:00

Manifestations en France contre les retraites

Manifestations en France contre les retraites
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:03 0:00

Grève général en France contre un régime universel

Grève général en France contre un régime universel
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:42 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG