Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La cheffe de la francophonie reçue par le président Ali Bongo Ondimba


Louise Mushikiwabo, ancienne ministre rwandaise des Affaires étrangères, actuelle secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), lors de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York, 25 septembre 2018.

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, qui se remet actuellement d'un accident vasculaire-cérébral (AVC) survenu fin octobre, s'est entretenu lundi à Libreville avec la cheffe de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, a indiqué la présidence gabonaise.

Ali Bongo Ondimba "s'est entretenu ce jour au palais présidentiel avec le Secrétaire Général de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Mme Louise Mushikiwabo", précise la présidence dans un communiqué.

Victime d'un AVC en octobre, le président gabonais, a passé cinq mois de convalescence en dehors du Gabon.

Il était rentré le 23 mars à Libreville pour un "retour définitif", qui devait, notamment, faire taire l'opposition qui réclamait que la vacance du pouvoir soit déclarée.

Depuis son AVC, le chef de l'Etat s'est adressé à la nation dans un bref discours de fin d'année, enregistré à Rabat, lieu de sa convalescence, diffusé le 31 décembre. Puis, marchant à l'aide d'une canne, il avait prononcé quelques mots à son arrivée à Libreville en mars.

Depuis, le président gabonais n'a fait aucune déclaration publique, mais a multiplié des entretiens au palais présidentiel avec des chefs d'Etat africains, dont les présidents sénégalais et ivoirien, Macky Sall et Alassane Ouattara.

Ali Bongo Ondimba est au pouvoir depuis 2009 dans ce pays pétrolier d'Afrique centrale, après avoir succédé à son père, Omar Bongo, qui dirigeait le pays depuis 1967.

XS
SM
MD
LG