Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Football : La Bundesliga confirme son arrêt au moins jusqu'au 30 avril


Thomas Mueller , à gauche, et Jerome Boateng du Bayern Munich jubilent après un but , Allemagne, le 24 août 2018.

Les 36 clubs allemands de première et deuxième divisions ont formellement confirmé mardi l'interruption du Championnat d'Allemagne au moins jusqu'au 30 avril et ont admis l'éventualité de terminer la saison à huis clos, à cause du coronavirus.

Lors d'une assemblée générale par internet, les clubs ont adopté une proposition faite dès la semaine dernière par le présidium de la Ligue allemande de football (DFL).

La Bundesliga est arrêtée depuis le 12 mars, et 25 journées sur 34 ont été jouées. L'interruption jusqu'au 30 avril couvre jusqu'à la 31e journée.

L'objectif de la DFL, a répété son président Christian Seifert, dans une conférence de presse en ligne, "est de terminer la saison avant le 30 juin", alors qu'il reste au total, en comptant la Coupe d'Allemagne, encore 14 dates à trouver pour les clubs allemands (neuf journées de championnat, deux matches de barrages montée/descente, demi-finales et finale de coupe, et un match en retard de championnat.

Terminer la saison est vital pour le football professionnel, privé de toute rentrée d'argent depuis l'interruption des compétitions. Jouer, même à huis clos, assurerait au moins le payement des droits TV, principale source de revenus pour les clubs de première division.

"Au moins jusqu'à la fin de la saison, il est irréaliste de penser que nous allons rejouer dans des stades pleins", a reconnu M. Seifert, "ce qui ne veut pas dire qu'il soit irréaliste de reprendre dans des stades pleins au mois d'août".

Toutefois, a-t-il admis, il faudra que les clubs envisagent dans leurs comptes l'éventualité de n'avoir aucune recette de billeterie pendant plusieurs mois, "et peut-être encore en début de saison prochaine".

Pour aider les clubs au bord de la faillite, la DFL va assouplir les règles de son contrôle de gestion, a encore annoncé le président Seifert. Si un club se retrouvait en cessation de paiement, la sanction normale, un retrait de 9 points, ne serait pas appliquée, a-t-il notamment promis.

XS
SM
MD
LG